Publicité

Eve Gilles : Miss France 2024 découvre sa voiture de fonction, ce détail qui rend les internautes furieux

Depuis le 16 décembre 2023, date de son sacre devant de nombreux Français, le quotidien d’Ève Gilles, Miss France 2024, a radicalement changé. Nouvelle reine de beauté pour représenter la France après Indira Ampiot, Miss Guadeloupe 2022, la jeune femme de 20 ans parcourt désormais le pays pour assister aux nombreux événements et élections auxquelles elle est conviée. Si elle avouait dans les colonnes de Femme Actuelle, dans une interview exclusive, profiter de cette “aventure exceptionnelle”, la Miss a tout de même dû, dès l’instant où elle a été élue, composer avec une violente vague de cyberharcèlement. Pas le moins du monde déstabilisée par les attaques sur les réseaux sociaux, Ève Gilles a géré la situation avec une grande maturité, et avait même confié son point de vue sur le sujet à Femme Actuelle à l'occasion d'une interview. “Il y a des personnes qui n’ont, je pense, même pas regardé le programme Miss France, qui ont surfé sur cette vague de haine, et si j’avais eu une vague de soutien, ils auraient surfé de la même manière sur cette vague de soutien”, nous avait-elle expliqué.

Mercredi 21 février 2024, c’est à une nouvelle vague de critiques que Miss France 2024 s’est exposée. La raison ? Le simple partage sur les réseaux sociaux de sa nouvelle voiture de fonction, qui l’accompagnera désormais sur les routes de France. Problème : la marque, une Toyota Yaris Cross Audace, soit un véhicule d’une marque japonaise, ne semble pas plaire aux internautes. Et le fait, selon Ève (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite