Ces femmes ukrainiennes osent dénoncer les horreurs de la guerre (et accusent les soldats russes)

Daria a subi des viols répétés de soldats russes en 2022, Alissa a été violée en 2014 par un officier russe: ces trentenaires ukrainiennes ont surmonté la peur et la stigmatisation pour témoigner, une "nécessité" pour que "le monde sache"...

Daria a subi des viols répétés de soldats russes en 2022, Alissa a été violée en 2014 par un officier russe: ces trentenaires ukrainiennes ont surmonté la peur et la stigmatisation pour témoigner, une "nécessité" pour que "le monde sache" et pour donner du courage aux autres victimes.

Contrastant avec sa silhouette menue et son visage réservé et très pâle, les mots forts de Daria Zymenko, 33 ans, ont impressionné lors d'une conférence de presse organisée à Paris il y a quelques jours par l'ONG SEMA Ukraine notamment, qui vient en aide aux Ukrainiennes victimes de viols commis par des soldats russes.

"C'est très douloureux de parler... mais j'estime aujourd'hui que c'est une nécessité d'expliquer ce que j'ai vécu, parce que la Russie continue de torturer des gens et de commettre des crimes sexuels au quotidien en Ukraine", a-t-elle affirmé, en ukrainien traduit en français, dans un entretien à l'AFP.

Le 24 février 2022, lorsque les premières déflagrations retentissent en banlieue de Kiev et que l'offensive russe débute en Ukraine, Daria, une artiste illustratrice, se réfugie à Gavronchtchyna, le village de ses parents, près de la capitale. Mais l'armée russe s'empare du village.

Peu après, des soldats "ivres et armés de fusils" font irruption chez eux, exigeant que Daria les suive pour "un interrogatoire". "Ma famille les a implorés... mais ils ont pointé leurs armes vers nous, disant que si je ne partais avec eux ils nous tueraient".

Emmenée...

Lire la suite


À lire aussi

Marine Tondelier dénonce l'absence des femmes politiques sur les plateaux des débats télé (et elle a bien raison)
"Les plus précaires des précaires, ce sont les femmes" : cette recyclerie 100% féminine du Lot "ramène les femmes vers l'emploi"
"Pelotées", "droguées" : 16 femmes accusent David Copperfield d'agressions sexuelles