1 / 11

Louisa Northcote

“Désolée, je ne suis pas parfaite”, annonce sur son profil Instagram Louisa Northcote. C’est pour lutter contre les diktats de la mode que la jeune femme a créé le #FreeThePimple. Crédit photo : lounorthcote / Instagram

#FreeThePimple, le hashtag qui décomplexe les femmes qui ont de l'acné

S’assumer tel que l’on est avec nos défauts et nos imperfections. Tel est le message que souhaite faire passer Louise Northcote, l’étudiante en mode et finaliste de l’émission britannique Next Top Model au travers du hashtag “FreeThePimple” (comprenez #AfficheTonAcné).

“En grandissant, je n’avais personne à qui parler de mon acné. C’est pourquoi, j’ai décidé de créer une communauté autour du hashtag FreeThePimple”, a confié Louise Northcote à i-D. Loin des diktaks imposés par le monde de mode et des photos de magazines retouchées, la finaliste du concours de top model pousse les jeunes femmes à s’assumer et à afficher leurs problèmes de peau. Le hasthag a déjà fait le tour du monde. Plus de 400 personnes – et pas seulement des femmes – se sont prêtées “au jeu”.
Il faut dire que depuis quelques mois, des célèbres instagrammeurs et autres stars s’affichent au naturel sur les réseaux sociaux et poussent leurs abonnés à en faire de même. A l’instar du photographe Peter DeVito. “Pendant toute ma jeunesse, je n’ai jamais vu l’acné présentée comme quelque chose de normal”, regrette-t-il. “Dans les pubs, on explique surtout comment s’en débarrasser“. “Ca pousse les gens à s’isoler”, conclue-t-il. Et pourtant, l’acné est bel un bien un problème de société. Cette affection cutanée toucherait 15 millions de personnes en France.