Grève des médecins libéraux : quelles alternatives pour se faire soigner ?

© Suzi Media Production/iStock

Alors que les médecins libéraux entament leur deuxième semaine de grève, il devient de plus en plus difficile pour les patients de décrocher une consultation. Quels sont les recours pour se faire soigner ?

C’est une grève qui tombe mal. Depuis le 26 décembre, et jusqu’au 9 janvier au moins, les médecins généralistes libéraux font grève pour demander une hausse du tarif de consultation et réclamer une amélioration de leurs conditions d’exercice.

Mais cette grève, qui tombe en pleine triple épidémie – de grippe, de Covid-19 et de bronchiolite – accroît les difficultés des patients à être pris en charge et à se soigner, d’autant que le collectif « Médecins pour demain », à l’origine de la mobilisation, a annoncé lundi la reconduite du mouvement pour une deuxième semaine.

Que faire, alors, si vous ou un·e de vos proches ou vous êtes malade et que votre médecin traitant fait grève ? Voici quelques pistes pour vous faire soigner.

Appeler le cabinet de son médecin habituel

Même si votre médecin généraliste fait grève et n’est donc pas disponible, peut-être a-t-il fait appel à un.e remplaçant.e ou a-t-il des confrères et consœurs travaillant dans le même cabinet et disposé.es à vous recevoir. Il est donc conseillé d’appeler le standard du cabinet pour savoir si vous pourrez quand même décrocher une consultation.

Opter pour la téléconsultation

Doctolib, Qare, Livi, Medadom, Maiia… Il existe désormais de nombreuses plateformes permettant de trouver, en quelques clics, depuis sur son ordinateur ou son smartphone, une consultation en visio avec un médecin, généraliste ou spécialiste, partout en France. En...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi