Publicité

Grève des médecins libéraux : quelles alternatives pour se faire soigner ?

Alors que les médecins libéraux sont en grève ce mardi 14 février pour réclamer une revalorisation de leurs tarifs, quelles sont les alternatives offertes aux patient.es pour se faire soigner ? On fait le point.

Ce mardi 14 février, les médecins généralistes libéraux font grève pour demander une hausse du tarif de consultation et réclamer une amélioration de leurs conditions d’exercice. Face à cette mobilisation d’ampleur, qui coïncide également avec l’examen ce mardi au Sénat d’une proposition de loi qui envisage d'ouvrir « l'accès direct » - sans prescription médicale - à certains paramédicaux (kinés, orthophonistes et infirmières de pratique avancée), les patient.es risquent de peiner à décrocher une consultation.

Que faire, alors, si vous ou un·e de vos proches ou vous êtes malade et que votre médecin traitant fait grève ? Voici quelques pistes pour vous faire soigner.

Appeler le cabinet de son médecin habituel

Même si votre médecin généraliste fait grève et n’est donc pas disponible, peut-être a-t-il fait appel à un.e remplaçant.e ou a-t-il des confrères et consœurs travaillant dans le même cabinet et disposé.es à vous recevoir. Il est donc conseillé d’appeler le standard du cabinet pour savoir si vous pourrez quand même décrocher une consultation.

Opter pour la téléconsultation

Doctolib, Qare, Livi, Medadom, Maiia… Il existe désormais de nombreuses plateformes permettant de trouver, en quelques clics, depuis sur son ordinateur ou son smartphone, une consultation en visio avec un médecin, généraliste ou spécialiste, partout en France. En ces jours de grève, les délais d’attente sont parfois un peu plus...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi