Publicité

Un grand-père jugé pour avoir détourné 118.000 euros à son petit-fils orphelin

Mardi 16 janvier 2024, un sexagénaire résidant à Pessac (Gironde) a dû répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Selon le journal Sud-Ouest, le grand-père, qui avait eu la garde de son petit-fils alors qu'il n'avait que deux ans, a été jugé pour abus de confiance au préjudice d'une personne vulnérable. Au total, c'est la somme de 118.000 euros qu'il a volée à l'enfant avant sa majorité. "Un jour, j’ai reçu un gros chèque à mon ordre à moi. Je l’ai encaissé alors qu’il ne m’était pas destiné. C’est ma bêtise, mon erreur monumentale", a-t-il reconnu devant la cour. Cette somme n'était autre que le montant des indemnisations reçues par le petit garçon suite au décès de sa famille. Les parents, ainsi que son grand frère et sa sœur à naître ont été tués dans un accident de voiture au niveau de Saint-Médard-de-Mussidan (Dordogne), le 14 septembre 2004. Alors âgé d'à peine deux ans, le seul survivant du terrible accident, devenu orphelin, a été confié à son grand-père maternel. "Il n’y avait que moi, sinon c’était la DDASS", a-t-il déclaré.

Responsable légal de l'enfant et victime indirecte de l'accident, le prévenu a expliqué avoir reçu des indemnités au fil des ans : "Il y avait des versements pour mon petit-fils et d’autres pour moi". Le sexagénaire, qui a déclaré avoir "perdu pied", a ensuite expliqué avoir utilisé les sommes à différents égards : prêt à un proche, achat de véhicule, etc. "J’étais dans une situation psychologique catastrophique, je ne supportais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite