Gwen Stefani accusée d'appropriation culturelle

Gwen Stefani attends The 2022 Met Gala - Getty
Gwen Stefani attends The 2022 Met Gala - Getty


Gwen Stefani est accusée d'appropriation culturelle.
La chanteuse, âgée de 52 ans, a fait l'objet d'une controverse suite à son apparition dans le clip de la chanson ‘Light My Fire’ de Sean Paul aux côtés de Shenseea.
Le clip a été diffusé sur YouTube en début de semaine, et nombreux sont ceux qui ont dénoncé le style de Gwen, notamment à sa coiffure.
La façon dont les cheveux de la chanteuse de ‘Just a Girl’ étaient tirés en arrière en forme de dreadlocks a provoqué une vague d'indignation de la part des téléspectateurs, les utilisateurs de Twitter l'accusant d'imiter la culture noire.
L'un de ses nombreux détracteurs a déclaré : « En tant que Sud-Asiatique ayant grandi dans les années 90, j'ai vraiment le sentiment que son appropriation actuelle est malhonnête à notre égard. Comment pouvez-vous, Gwen ? (sic) »
Un autre a commenté : « Personne ne peut s'approprier une culture comme le fait Gwen Stefani. »
D'autres ont défendu la chanteuse, une personne écrivant : « Ce n'est pas nouveau, elle a déjà eu des dreads auparavant. »
Un autre internaute a commenté : « Elle ne se l'approprie pas. Elle l'apprécie et elle le fait avec respect. Elle a commencé dans un groupe de ska qui est un type de reggae. Elle a toujours montré son amour pour la race et la culture. Certaines personnes le font juste pour le profit. Elle le fait parce qu'elle aime ça. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles