Hémorroïde externe : les symptômes à reconnaître et les meilleurs traitements

IStock-sasun bughdaryan

Les hémorroïdes sont un réseau de vaisseaux artériels et veineux présent au sein de l’anus. On distingue les hémorroïdes internes qui sont situées dans le canal anal, et les hémorroïdes externes qui évoluent à l’extérieur de l’anus et du rectum. "Il ne s’agit pas de simples veines mais de lacs sanguins associés à des petits vaisseaux artériels et veineux. L’ensemble est regroupé en général en 3 à 4 structures, ayant des formes de grappes de raisin unies entre elles, et fixées à la paroi de l’anus", peut-on lire sur la plateforme de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie.

Une crise hémorroïdaire externe survient lorsque les veines autour de l’anus et du rectum se dilatent. Les hémorroïdes peuvent alors être inflammatoires et douloureuses. La constipation ainsi que les efforts de poussée sont des causes potentielles d'une maladie hémorroïdaire. Dans ce cas, le patient peut souffrir d'une hémorragie au niveau de l'anus et de douleurs.

Les femmes enceintes sont également plus sujettes aux crises d’hémorroïdes. En cause ? La grossesse peut favoriser la survenue de la constipation, ce qui augmente les risques d’hémorroïdes externes, mais également internes.

Les manifestations d’une pathologie hémorroïdaire varient en fonction des patients et de la localisation des hémorroïdes. Dans le cas d’une crise d’hémorroïdes externes, un caillot couleur chair se forme au bord de l’anus et sa paroi est très sensible. La présence de cette "boule" peut donc engendrer d’importantes douleurs. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite