Publicité

Le plus haut geyser froid du monde se situe en Allemagne

Il ne se défile jamais. Toutes les deux heures, le geyser d’Andernach jaillit de son antre souterrain jusqu’à 60 mètres de haut. Pour le plus grand plaisir des touristes venus observer ce phénomène qui dure une quinzaine de minutes. Il est même devenu l’une des attractions phares de la région de Rhénanie-Palatinat avec quelque 110 000 visiteurs par an. Le puits creusé pour le faire jaillir plonge à un peu plus de 350 m sous terre !

Quand les scientifiques parlent de geyser froid, il ne faut pas s’attendre à des températures glaciales. Sous terre, l’eau atteint 20 à 22°C. Aussi, contrairement aux geysers chauds, ce n’est pas l’ébullition qui génère l'expulsion, mais l’introduction de dioxyde de carbone. Ici contenu dans le massif volcanique de la région (l’Eifel), le CO2 se dissout dans l’eau, qui remplit progressivement un puits très étroit. A un moment, des bulles de gaz se forment, elles deviennent de plus en plus nombreuses et volumineuses au fur et à mesure que la pression baisse - comme dans une bouteille de soda ouverte trop rapidement… Et hop, c’est l’explosion !

Le geyser n’existait pas avant que des industriels décident, au tout début du XXe siècle, de forer une presqu’île du Rhin, Namedyer Werth, pour fabriquer de l’eau gazeuse. Banco ! La source jaillit à intervalles réguliers et donne naissance à une eau pétillante baptisée Namedyer Sprudel, jusqu’à l’arrêt de l’activité à la fin des années 1950. Quand la ville d’Andernach est devenue propriétaire de cette presqu’île, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite