Herpès circiné : cause, transmission, symptômes, contagion, traitement

Istock/Iuliia Zavalishina

Bien qu’elle porte le nom d’herpès, cette pathologie n’est pas causée par un virus, mais par des champignons microscopiques, appelés dermatophytes. Ceux-ci se développent sur une peau sans cheveux ou poils (peau glabre). L’herpès circiné est l’une des mycoses les plus fréquentes chez l’adulte et l’enfant, et est très contagieux. Il est responsable de petites plaques rouges en forme d’anneau sur la peau. Cette pathologie se transmet par contact direct ou indirect avec une personne ou un animal contaminé.

L’herpès circiné, plus connu sous le nom de « teigne du corps » est une infection de la peau. Cette infection est causée par des champignons microscopiques et filamenteux, appelés dermatophytes. Il en existe 3 genres principaux d’après la Revue Médicale Suisse :

L’herpès circiné touche aussi bien les humains que les animaux. En effet, selon une étude publiée par la Revue Médicale Suisse, les chats et les chiens sont le plus souvent atteints par le Microsporum cani. Les champignons dermatophytes sont friands de kératine, une protéine naturellement produite par le corps et qui compose la peau, les cheveux, les poils, mais aussi les ongles et les griffes d’animaux. Une écorchure superficielle de la peau, même infime, est une porte d’entrée pour ce champignon. Il pénètre l’organisme, puis s’étend et prolifère sur l’épiderme. La réaction inflammatoire peut être plus ou moins intense selon le type de champignon en cause, et selon la vulnérabilité de la personne contaminée.

Cette infection (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite