EN IMAGES – Les histoires d’amour de Claudia Cardinale, qui fête ses 83 ans

·8 min de lecture
Getty Images
Getty Images

Bon anniversaire Claudia Cardinale ! La plus francophone des actrices italiennes souffle, en ce 15 avril 2021, sa 83e bougie. L’occasion de dérouler le tapis rouge et d’y faire défiler les souvenirs du parcours sentimental de la star internationale qui n’a jamais voulu devenir l’épouse d’aucun homme tout en les mettant tous à ses pieds !

L’amour de Claudia Cardinale pour son fils, né d’un crime 

Dans les années 50, celle qui s’appelle encore Claude vit avec ses parents d’origine sicilienne en Tunisie (à l’époque du protectorat français, ndlr). Elle y est élue, en 1955, "La plus belle Italienne de Tunis", sans même s’être présentée au concours ! Ce prix s’accompagne d’un voyage à La Sérénissime pour assister à la Mostra de Venise. La beauté et le charisme de la jeune fille de 17 ans lui valent d’être remarquée par des cinéastes qui insistent pour la faire tourner. Elle refuse et retraverse la Méditerranée pour retrouver sa famille. 

De retour en Tunisie, elle est violée et tombe enceinte. À la suite de ce drame, elle finit par accepter les propositions de tournage pour être indépendante financièrement et élever l’enfant qu’elle porte. "C’est pour lui que je l’ai fait. Pour Patrick, ce bébé que j’ai voulu garder malgré les circonstances et l’énorme scandale que pouvait susciter alors une naissance hors mariage", révèle-t-elle dans une interview accordée au Monde.

ullstein bild via Getty Images
ullstein bild via Getty Images

Claudia Cardinale et Franco Cristaldi 

Elle garde cette grossesse secrète et tourne enceinte aux côtés d’Omar Sharif dans Goha, de Jacques Baratier, et dans Le Pigeon, de Mario Monicelli. Grâce à la forme des costumes, Claudia Cardinale parvient à cacher son baby bump et personne ne se doute qu’elle attend un enfant. Seul Franco Cristaldi est au courant. 

Le grand producteur italien la prend sous son aile avant de la mettre sous sa coupe. Il lui fait signer un contrat, guère avantageux, avec sa société Vides Cinematografica. "Rétrospectivement, j'ai été conne. J'étais payée comme une employée alors que, dès le début, ça a marché fort. Je ne pouvais ni sortir, ni me maquiller à ma guise, ni me marier ! Je vivais dans une cage dorée...", se souvient-elle dans L’Express. Son patron devient en même temps son compagnon et veut tout régenter de l’existence de la future muse de Fellini ou encore de Visconti. C’est Cristaldi qui organise dans la plus grande discrétion l’accouchement de l’actrice à Londres et qui lui impose, sous prétexte de préserver sa carrière et d’éviter tout scandale, de faire croire que Patrick est son petit frère et non son fils. 

Une mascarade à laquelle Claudia Cardinale met fin 7 ans plus tard en révélant la vérité à un journaliste venu l’interviewer.

Getty Images
Getty Images

Un mariage non validé 

On a longtemps pensé que Claudia Cardinale avait été l’épouse de Franco Cristaldi. Mais comme elle le rappelle dans un article du Los Angeles Times : elle ne s’est jamais mariée. Ni avec lui ni avec aucun autre homme. 

Si un mariage a effectivement eu lieu à Las Vegas, en 1966, entre la comédienne et le producteur italien, il n’a pour autant jamais été validé officiellement. C’est son compagnon qui l’a organisé pour lui faire une surprise mais sans lui avoir demandé son avis. Elle prononce alors "I do" mais sans y mettre son cœur. "Maman n’a pas souhaité faire ensuite homologuer cette union", explique la fille de l’actrice, 53 ans plus tard au quotidien californien.

VIDÉO : Brigitte Bardot et Claudia Cardinale confient des souvenirs de tournage du film "Les Pétroleuses" :

Claudia Cardinale et Rock Hudson 

Dans les années 60, celle à qui David Niven a dit un jour qu’elle était "avec les spaghettis, la meilleure invention italienne" tourne avec les plus grands réalisateurs, dont ceux made in Hollywood. Alors qu’elle est en couple avec Franco Cristaldi, des rumeurs d’infidélité commencent à circuler. À cette période, on voit souvent Claudia Cardinale au côté de Rock Hudson avec lequel elle a joué dans Les yeux bandés, de Philip Dunne ou encore dans Un couple pas ordinaire, de Francesco Maselli. 

Si leur relation est bien réelle, elle n’a cependant rien à voir avec une histoire adultérine car le comédien américain est gay et ne veut pas que cela se sache dans le milieu. "À l’époque, si tu étais homo, tu ne travaillais pas. Alors, moi, j’ai fait semblant d’être avec lui. On se baladait bras dessus bras dessous. Il me disait: ‘Claudia, ils pensent qu’on est ensemble…’", se souvient-elle dans une entrevue accordée à Bluewin. Les deux acteurs vont entretenir une amitié indéfectible jusqu’à la mort de Rock Hudson, décédé en 1985, des suites du Sida. Dès lors, l’Italienne ne ménage pas ses efforts en s’engageant dans la lutte contre le VIH et devient, entre autres, ambassadrice de "bonne volonté" de l’Unesco.

Getty Images
Getty Images

Claudia Cardinale et Pasquale Squitieri 

Au début des années 70, son union avec le producteur Franco Cristaldi bat sérieusement de l’aile, notamment parce que ce dernier exerce un étouffant contrôle sur elle. Claudia Cardinale veut prendre son envol, professionnellement et sentimentalement. 

Elle n’hésite donc pas à embarquer pour New York où se trouve le réalisateur Pasquale Squitieri, qu’elle veut conquérir. "C’était un très beau mec, un tombeur, qui enchaînait les conquêtes d’actrices italiennes, françaises, américaines, si vous saviez ! Eh bien, je l’ai voulu à tout prix", se souvient-elle dans Le Monde. Elle parvient à le joindre et le persuade de venir la chercher à l’aéroport de JFK. L’inoubliable Angelica du Guépard et le cinéaste italien entament une relation qui va durer 27 ans.

Getty Images
Getty Images

"Je suis la femme d’un seul homme" 

Quand Franco Cristaldi apprend cette relation, il est furieux et menace de mettre des bâtons dans les roues de la carrière de Claudia Cardinale. Elle n’en a cure, rompt son contrat avec sa maison de production et vit sa passion avec Pasquale Squitieri, qui la fait tourner dans une dizaine de films dont Corleone, L’Affaire Mori ou encore Acte d’amour. De leur union naît une fille qu’ils nomment Claudia. Pendant plus d’un quart de siècle, l’actrice et le cinéaste vont vivre une love story jusqu’à ce qu’ils décident de se séparer discrètement et à l’amiable à la fin des années 2000. Malgré leur rupture, l’actrice italienne lui fait encore une sublime déclaration dans les colonnes de France Dimanche, en 2015 : "je suis la femme d'un seul homme. Et cet homme, c'est le père de ma fille, le réalisateur napolitain Pasquale Squitieri". 

Lorsque son ancien compagnon décède à Rome en 2017, elle est effondrée car elle était restée très proche de lui. "Ce fut l'unique amour de ma vie. Avec Pasquale, nous avons toujours continué à être amis et unis", rappelle-t-elle dans le quotidien Corriere della Sera, quelques jours après avoir appris sa mort.

VIDÉO : les robes glamour de Claudia Cardinale vendues aux enchères :

Claudia Cardinale et les acteurs français chers à son cœur 

L’actrice italienne dont la première langue est celle de Molière confie dans le magazine Café Babel avoir une "immense affection pour trois grands "mâles" du cinéma français avec qui" elle aurait "pu avoir une histoire d’amour romanesque, mais, au final", elle s'est "contentée de leur splendide amitié".

Dans ce trio bleu-blanc-rouge, on retrouve Jean Sorel, à qui elle donne la réplique dans Sandra de Visconti, Jean-Paul Belmondo qu’elle embrasse fougueusement dans Cartouche, de Philippe de Broca et Alain Delon, son partenaire dans Le Guépard.

Encore très marqué de nombreuses années plus tard par leurs étreintes cinématographiques, ce dernier lui souffle dans l’oreille lors d’une projection de la version restaurée de ce chef d’œuvre de 1963 : "t’as vu, on se roulait des pelles à gogo !". Mais apparemment uniquement pour les besoins d’un film !

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP via Getty Images
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP via Getty Images

Claudia Cardinale et Jacques Chirac 

À la fin des années 90, il se murmure que l’actrice italienne et le président français d’alors entretiendraient une relation. Cette rumeur est alimentée par les bruits de couloir qui circulent sous les ors de la République et surtout par quelques allégations de Jean-Claude Laumond. En effet, dans son ouvrage de mémoires Vingt-cinq ans avec lui, l’ancien chauffeur de Jacques Chirac révèle que l’ex locataire de l’Élysée aurait été introuvable la nuit de la mort de Lady Di car il se trouvait à ce moment-là avec Claudia Cardinale. Une hypothétique liaison qu’a toujours démentie l’héroïne de Mayrig, d’Henri Verneuil.

Getty Images
Getty Images

Ce contenu pourrait également vous intéresser :