Les hommages affluent après la mort de Dani

Dani nous a quittés ce mardi 19 juillet à l'âge de 77 ans, alors qu'elle enregistrait son dernier album, au titre malheureusement prémonitoire, Attention départ.

Et c'est une onde de choc qui a parcouru le milieu de la culture avec l'annonce de son décès.

« Rock'n roll et drôle à la fois, Dani c'était une voix grave unique, un charisme de dingue, une vraie artiste bohème », a commencé par twitter Pascal Nègre. Jean-Louis Aubert a pour sa part rendu hommage à sa « Danette », tandis que Didier Barbelivien évoquait « une égérie, une complice, une partageuse de bons moments ».

Etienne Daho, qui travaillait avec elle sur son prochain album, a bien entendu lui aussi fait entendre sa voix. Le chanteur, qui avait enregistré le duo Comme un boomerang avec Dani, a évoqué sa « malice ». « Tu étais à fond sur le projet ton prochain album et tu voulais qu’on l’enregistre ensemble. Le titre Attention, départ ! comme une prémonition. Je n’y voyais qu’un nouveau chapitre. Tant de souvenirs, de rires, d’amitié et de musique me reviennent. Cette histoire commence. Et ce Boomerang, comme un signe de Serge et que nous avons porté si haut. Tu as tout fait avec l'élégance des dilettantes, surfant, hors des clous, sans te laisser enfermer dans les cases dans lesquelles on voulait t'enfermer, charmant ton monde de ta malice et de ta voix grave, sensible », a-t-il écrit sur Facebook.

Mickaël Youn, qui avait partagé l'affiche avec la chanteuse et comédienne aux mille talents, s'est lui aussi fendu d'un dernier hommage. « J'ai eu la chance, le temps d’un film, de croiser ton incroyable route, d’écouter tes folles histoires, de me laisser enivrer par ta voix rauque, charmer par ton infinie tendresse et galvaniser par ce souffle de vie si puissant que tu dégageais. Tu étais une femme rare. Un être humain d’une formidable richesse. Une artiste si humble et pourtant si créative. Je suis bouleversé par ton départ. Mais je me dis qu’après avoir vécu toutes ces vies, tu devais avoir envie de te reposer un peu. Et de retrouver Benjamin », a-t-il écrit sur Instagram.

Emilie Marsh, qui l'accompagnait à la guitare depuis 2015, a rendu elle aussi un vibrant hommage à « ma confidente, ma chanteuse rock n’roll, mon amie, ma famille, my partner in crime». « On se parlait tous les jours. Avant-hier encore. Je garde tes mots, tes expressions, ton visage, ta voix évidemment, ta joie, ton audace, ta provoc’, ton immense tendresse, ta générosité, ton amour de la nuit, de la vie, ton amour tout court. Tu m’a fait devenir la femme et la musicienne que je suis aujourd’hui. Merci ma Dani. On devait prendre un train ensemble demain, pour aller jouer chez tes amis à Nîmes. Je n’en reviens pas, même si tu m’avais prévenu que c’est comme ça que tu partirais : « d’un seul coup ». Tu étais très tranquille avec tout ça, moi un peu moins en imaginant à quel point tu allais me manquer. » Et de conclure : « Je t’aime à l’infini, je te garde précieusement au fond de moi, c’est quand même pas la mort qui va nous séparer. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles