Capricorne

22 DÉCEMBRE - 20 JANVIER

Amour : Dès les premiers jours de la semaine vous aurez besoin d'air, de renouveau ou de fantaisie. L'envie de plaire sera de plus en plus présente pour la plus grande satisfaction de votre partenaire. Célibataire, plus indépendant que jamais, vous revendiquerez votre droit à la liberté mais vous serez prêt à sortir le grand jeu pour séduire. D'ordinaire plus réservé, vous saurez vous libérer et vous montrer audacieux. Certains vont vivre une relation passagère très agréable mais pour beaucoup l'amour sera au rendez-vous ! En famille, vous devrez faire des efforts et quelques concessions.

Travail-Argent : C'est une bonne période pour orienter différemment vos recherches et voir votre avenir professionnel autrement, surtout si vous êtes à la recherche d'un emploi. Vous pourriez changer de cap ou suivre une formation. Cette semaine, les plus créatifs seront les plus chanceux. Le climat astral vous donnera les moyens d'approfondir vos idées et de faire preuve d'imagination. Vous pourrez relever des défis avec succès. Vous parviendrez à transformer certaines difficultés en atouts. Côté finances, vous devrez veiller à ne pas faire de dépenses hasardeuses. Il faudra penser à mettre de l'argent de côté pour faire face aux imprévus.

Santé : Cette semaine ce sera le secteur à surveiller. Vous pourriez vous sentir fatigué et même exténué par moments. N'hésitez pas à réduire vos activités et à vous reposer pour pouvoir recharger vos batteries. Le début de semaine ne vous permettra pas de refaire le plein d'énergie, ce qui vous obligera à puiser dans vos réserves assez rapidement. Il serait peut-être temps d'apprendre à gérer correctement votre quotidien et d'adapter votre hygiène de vie à votre mode de vie !

14 july - 20 july
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Equateur: référendum sur la sécurité, un directeur de prison assassiné

    L'Equateur dispose de "plus d'outils pour lutter contre la criminalité", a déclaré le président Daniel Noboa dimanche après un référendum portant sur des mesures contre le narcotrafic et les gangs, un vote assombri par l'assassinat d'un directeur de prison dans l'ouest du pays."Nous avons défendu le pays, maintenant nous aurons plus d'outils pour combattre la criminalité et rendre la paix aux familles équatoriennes", a réagi le président Daniel Noboa sur les réseaux sociaux.

  • L'Europe a subi en 2023 un record de jours de "stress thermique extrême"

    L'Europe a connu en 2023 un nombre record de jours où la chaleur ressentie a été "extrême" pour les corps humains, à cause de températures au-delà de 35°C ou 40°C dont les effets sur les organismes ont été accentués par l'humidité, l'absence de vent ou la chaleur du béton urbain."L'année 2023 a atteint un nombre record de jours de +stress thermique extrême+, c'est-à-dire de journées où la +température ressentie+ a dépassé l'équivalent de 46°C", selon un rapport de l'observatoire européen Coperni

  • Eau, pétrole, sécurité régionale: le président turc Erdogan à Bagdad

    Eau, pétrole, sécurité régionale: les points d'achoppements sont nombreux entre l'Irak et la Turquie mais le président turc Recep Tayyip Erdogan sera lundi à Bagdad pour en discuter, à l'occasion de sa première visite d'Etat en plus d'une décennie. A la mi-avril M. Erdogan confirmait que "la question de l'eau" serait "un des points les plus importants" de la visite, avec des "demandes" formulées par Bagdad.

  • Européennes 2024 : Marine Le Pen juge qu’en entrant dans la campagne, Macron va mobiliser contre lui les électeurs du RN

    élection - Le RN fait tout pour présenter le scrutin de juin comme un référendum contre le chef de l’Etat

  • Kebab au menu d'une délicate visite du président allemand en Turquie

    Un restaurateur de kebab berlinois dans l'avion présidentiel: le chef de l'Etat allemand Frank-Walter Steinmeier entame lundi une visite peu ordinaire en Turquie où les contacts avec son homologue Recep Tayyip Erdogan seront réduits au strict minimum.Le chef de l'Etat allemand avait alors sèchement souligné "le droit à l'existence d'Israël", après que M. Erdogan eut paru le remettre en question dans le contexte de la guerre contre le Hamas à Gaza.

  • Le procès de Donald Trump entre dans le vif du sujet

    Le procès historique de Donald Trump aborde à partir de lundi à New York les accusations contre l'ancien président des États-Unis, ce qui risque de jeter, témoins gênants à l'appui, une lumière crue sur les coulisses de sa conquête de la Maison Blanche en 2016.Les enjeux sont quasiment infinis", résume l'ancien procureur new-yorkais et professeur de droit à l'université Pace de New York, Bennett Gershman.

  • 🔴 En direct : Israël s'apprête à accentuer la pression militaire dans la bande de Gaza

    Israël, qui célèbre lundi le début de la Pâque juive, s'apprête à accentuer la pression militaire dans la bande de Gaza où son armée dit préparer "les prochaines étapes de la guerre" contre le Hamas. "Nous lui porterons de nouveaux coups durs – et cela arrivera bientôt", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, la veille. Suivez les événements au Proche-Orient heure par heure. 4 h 52 : le ministre israélien de la Défense défend une unité de l'armée israélienne dans le viseur d

  • Le débrief de la victoire du PSG face à l'OL (4-1)

    Débrief express de la victoire du PSG face à l'Olympique Lyonnais, dimanche au Parc des Princes (4-1), avec des buts de Beraldo, Asensio, Ramos et Nuamah

  • Israël promet de "nouveaux coups durs" au Hamas au début de la Pâque juive

    Israël, qui célèbre lundi le début de la Pâque juive, s'apprête à accentuer la pression militaire dans la bande de Gaza où son armée dit préparer "les prochaines étapes de la guerre" contre le Hamas."Nous lui porterons de nouveaux coups durs - et cela arrivera bientôt. Dans les prochains jours, nous augmenterons la pression militaire et politique sur le Hamas, car c'est le seul moyen de libérer nos otages et de remporter notre victoire", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans un message vidéo diffusé dimanche soir.De son côté, le chef d'état-major israélien, le général Herzi Halevi, s'est réuni dimanche avec les commandants des opérations militaires à Gaza, et "a approuvé les prochaines étapes de la guerre", a indiqué lors d'un briefing le porte-parole de l'armée, le contre-amiral Daniel Hagari.Plus de six mois après le début de la guerre, déclenchée par une attaque sans précédent du Hamas contre Israël le 7 octobre, M. Netanyahu n'a de cesse de clamer sa détermination à lancer une offensive terrestre à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, qu'il considère comme le dernier grand bastion du mouvement islamiste palestinien.Mais les organisations humanitaires et un nombre croissant de chancelleries étrangères s'opposent à cette opération, craignant qu'elle ne fasse de nombreuses victimes civiles, alors que s'y entassent 1,5 million de Gazaouis, habitants ou déplacés.L'armée israélienne soutient que certains des otages enlevés le 7 octobre en Israël lors de l'attaque des commandos du Hamas sont détenus à Rafah.Cette attaque a fait 1.170 morts, essentiellement des civils, selon un bilan de l'AFP établi à partir de données officielles israéliennes. Plus de 250 personnes ont été enlevées et 129 restent captives à Gaza, dont 34 sont mortes selon des responsables israéliens. Une centaine avaient été libérées à la faveur d'une trêve fin novembre.- Chaise vide -Les familles des otages ont appelé les Israéliens à laisser une chaise vide lors du repas rituel de Seder lundi soir, qui marque le début de la fête juive de Pessah, pour ne pas les oublier."A Pessah, cela fera 200 jours de captivité pour les otages (...). Nous nous battrons jusqu'à votre retour auprès de nous", a assuré le porte-parole de l'armée.Dans la bande de Gaza, le conflit a fait 34.097 morts, selon un bilan publié dimanche par le ministère de la Santé du Hamas.A Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, la Défense civile a annoncé dimanche avoir exhumé au moins 50 corps de Palestiniens enterrés dans la cour du Complexe médical Nasser, un des plus grands hôpitaux du territoire palestinien assiégé.Ces cadavres "étaient dépouillés de leurs vêtements, ce qui indique certainement qu'ils ont été arrêtés, torturés et soumis à de mauvais traitements de la part de l'armée d'occupation", a déclaré à l'AFP Mahmoud Bassal, un porte-parole de la Défense civile.Des journalistes de l'AFP ont vu des membres de la Défense civile exhumer des restes humains dans la cour de l'hôpital et des Gazaouis massés au même endroit, à la recherche de proches disparus.- Aide américaine -Parmi eux, Oum Mohammed al-Harazeen qui cherche son époux. "Il a disparu depuis environ un mois. Il ne sortait que pour nous apporter de la nourriture et de l'eau. Il a disparu au moment où l'armée israélienne est entrée dans Khan Younès", dit-elle.Interrogée par l'AFP, l'armée israélienne, qui s'est retirée de Khan Younès le 7 avril, a indiqué vérifier ces affirmations.Cette découverte macabre intervient au moment où les Etats-Unis ont approuvé une aide militaire de 13 milliards de dollars pour leur allié israélien. Pour le Hamas, au pouvoir depuis 2007 à Gaza, Washington a donné à Israël le "feu vert" pour continuer à "agresser" les Palestiniens.Lors d'une conversation dimanche avec Benny Gantz, membre du cabinet de guerre israélien, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken "a souligné l'engagement des États-Unis en faveur de la sécurité d'Israël", a indiqué le Département d'Etat.M. Blinken a aussi insisté sur la nécessité d'accroître l'aide humanitaire pour Gaza ainsi que "d'un cessez-le-feu immédiat qui garantisse la libération des otages, et des mesures supplémentaires visant à minimiser les dommages causés aux civils".- Tractations infructueuses -Mais les négociations pour cette trêve sont au point mort, Israël et le Hamas s'accusant mutuellement de les bloquer. Le Qatar, principal médiateur, a annoncé la semaine dernière qu'il allait "procéder à une réévaluation globale" de son rôle après des mois de tractations infructueuses.Les violences se multiplient également en Cisjordanie occupée où les forces israéliennes mènent des raids quasi-quotidiens, disant vouloir lutter contre des groupes armés palestiniens.Deux adolescents palestiniens ainsi qu'une femme ont été tués par balles dimanche par des soldats israéliens dans deux événements séparés, selon le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne. L'armée israélienne a affirmé qu'ils avaient tous trois séparément attaqué des militaires.Au moins 14 personnes ont été tuées ces derniers jours lors d'un raid israélien sur le camp de Nour Shams près de Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie, selon le Croissant-Rouge palestinien.L'armée israélienne affirme de son côté avoir tué 10 combattants palestiniens durant cette opération entamée jeudi et terminée samedi."Les soldats israéliens ont tué tellement de personnes ici au fil des années que j'en ai perdu le compte", a déclaré à l'AFP Ibrahim Ghanim, un étudiant en droit de 20 ans assistant aux obsèques.bur-roc/am

  • Après l’explosion en Irak, une base de la coalition internationale frappée en Syrie

    Samedi, l’Irak avait accusé les États-Unis d’avoir frappé une de ses bases militaires. Washington a démenti.

  • Le film "Civil War" continue de dominer le box-office nord-américain

    Ce film avec Kirsten Dunst, qui s'alarme d'un effondrement de l'ordre public aux États-Unis et résonne avec les inquiétudes des citoyens américains, reste en tête du box-office.

  • Centrafrique: après le naufrage meurtrier de la baleinière, les habitants s'interrogent

    En Centrafrique, trois jours après le naufrage d’une baleinière sur la rivière M’poko au sud-ouest de Bangui, les secouristes volontaires continuent de repêcher des corps sans vies. Selon certains témoins, plus de 70 personnes auraient péri dans le naufrage mais la protection civile a annoncé samedi le décès d’au moins 58 morts et plusieurs dizaines de personnes portées disparues. Avec notre correspondant à Bangui, Rolf-Steve Domia-leuDimanche, il est presque midi quand l’équipe de jeunes volont

  • Cisjordanie: le camp de Nour Shams en deuil après un raid israélien meurtrier

    Dans les rues de Nour Shams, le sifflement des balles a laissé la place aux cris et aux sanglots.Mais les habitants de Nour Shams racontent une histoire toute autre. 

  • Côte d'Ivoire: Abidjan accueille le 5e forum Afrique-Europe sur la sauvegarde des patrimoines culturels africains

    Abidjan accueille le 5e forum régional Afrique-Europe de l’Institut français, « Notre Futur », du 20 au 22 avril. L’enjeu de cette édition, qui se tient entre plusieurs lieux d’Abidjan est de mettre en lumière les enjeux de valorisation de patrimoines et de mémoires sous le prisme des Industries Culturelles et Créatives (ICC). Parmi les pistes proposées par les intervenants : la numérisation du patrimoine architectural menacé. Avec notre correspondante à Abidjan, Marine JeanninÉrosion et montée

  • L'Équateur s'est prononcé lors d'un référendum sur la lutte contre la criminalité

    Quelque 13,6 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes, dimanche en Équateur, pour répondre par oui ou par non à onze questions posées par le président Daniel Noboa. Selon l'autorité électorale (CNE), 72 % des électeurs équatoriens se sont rendus aux urnes.

  • Des "inondations comme on en voit environ une fois par siècle" attendues dans le sud de la Chine

    Des pluies torrentielles ont frappé la province de Guangdong, gonflant les cours d'eau dans le delta de la rivière des Perles, le coeur manufacturier de la Chine, et provoquant des déluges dans les zones montagneuses.

  • Brésil : Devant ses partisans, Bolsonaro encense Elon Musk car il « préserve la liberté » d’expression

    BRAS DE FER - Elon Musk multiplie les attaques contre un juge de la Cour suprême brésilienne, fer de lance de la lutte contre la désinformation

  • Une base de la coalition antijihadistes en Syrie visée par des roquettes tirées d’Irak

    Une "vaste opération de recherche et d’inspection" a été lancée pour retrouver les auteurs de tirs de roquettes, lancées depuis l'Irak dimanche, qui ont ciblé une base de la coalition internationale antijihadistes en Syrie. Cette attaque d'envergure intervient après plusieurs semaines de répit. Des roquettes ont été lancées, dimanche 21 avril au soir, depuis le nord de l'Irak vers une base de la coalition internationale antijihadistes en Syrie voisine, ont annoncé les forces de sécurité irakienn

  • Dans le nord de la bande de Gaza, l'aide humanitaire entre mais la situation reste critique

    Deux semaines après l'annonce d'Israël, sous pression internationale, d'ouvrir un point de passage supplémentaire entre son territoire et le nord de la bande de Gaza, la situation dans la moitié nord commence à s'améliorer mais reste encore très critique. Avec nos envoyés spéciaux à Jérusalem, Nicolas Benita et Guilhem DelteilIl y a deux mois, Jumana ne trouvait pratiquement rien à manger dans le nord de la bande de Gaza. Les habitants en étaient réduits à utiliser l'avoine des animaux et de l'e

  • Israël: début de Pessah, la Pâque juive, marquée par le conflit en cours avec le Hamas

    La Pâque juive commence lundi 22 avril au soir. Et c'est dans un contexte de guerre que les Israéliens s’apprêtent à célébrer cette fête religieuse. Le conflit en cours avec le Hamas palestinien, les affrontements avec le Hezbollah libanais et les tensions croissantes avec l’Iran seront présents dans les commémorations. Avec nos envoyés spéciaux à Jérusalem, Nicolas Benita et Guilhem DelteilDans une énorme marmite installée sur le trottoir, Itzhak fait chauffer de l’eau. Pendant la Pâque, toute