Sagittaire

23 NOVEMBRE - 21 DÉCEMBRE

Amour : Vous pourriez vous faire de fausses idées à propos d'un enfant ou d'un autre membre de votre famille. Préférez le dialogue à la sanction ou vous créerez de nouvelles tensions.

Travail-Argent : Vous rechercherez en vain une certaine sécurité. Il faudra vous faire une raison, certaines choses ont changé et vous devrez vous adapter à cette nouvelle situation.

Santé : Le stress est en hausse.

21 may
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • «Dahomey» sacré à la Berlinale: le sujet des restitutions d'œuvres «embrasse maintenant le monde entier»

    La consécration pour la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop, récompensée de l'Ours d'or à la Berlinale samedi pour son documentaire Dahomey, qui se penche sur l'Afrique et les relations post-coloniales, et sur le sujet de la restitution des œuvres d'art africain exposées dans les plus grands musées des ex-puissances coloniales. Entretien avec Bénédicte Savoy, spécialiste de la question des restitutions d’œuvres spoliées pendant la colonisation. Dahomey, documentaire de Mati Diop sacré à la

  • L’eurodéputée Valérie Hayer probable tête de liste Renaissance aux Européennes

    Âgée de 37 ans, cette inconnue du grand public a gravi les différents échelons de la Macronie. Elle devrait conduire la liste de la majorité, le 9 juin prochain, dans un scrutin à haut risque.

  • Mondiaux de tennis de table : les Bleus repartent avec l’argent

    Les Bleus ne déméritent pas leur médaille d’argent ! Après un affrontement tendu jusqu’à la dernière minute, ils n’auront finalement pas réussi à s’imposer face au géant chinois du ping.

  • "Pour avoir vu les prix..." : Teddy Riner s'exprime sur la polémique des billets pour les JO et suscite une réaction rapide

    Invité de l'émission "Quelle époque !" ce samedi 24 février, Teddy Riner en a profité pour donner son avis sur la polémique...

  • Salma Hayek, incandescente au bras de François-Henri Pinault

    EN IMAGES - Salma Hayek a pris part à la Fashion Week de Milan. Elle a enchaîné les défilés au bras de son époux, François-Henri Pinault.

  • Au Sénégal, si le départ de Macky Sall se fait avant que la présidentielle ait lieu, que va-t-il se passer ?

    L’élection présidentielle sénégalaise aurait dû se tenir ce dimanche 25 février, mais le président actuel Macky Sall a imposé un report qui a plongé le pays dans une grave crise politique.

  • Foot/L2: "pronostic vital" incertain pour le Hondurien de Bordeaux Elis

    L'état de l'attaquant hondurien de Bordeaux Alberth Elis, victime d'un "traumatisme crânien" en match samedi, reste très préoccupant dimanche, son club estimant qu'il est encore "impossible de se prononcer" sur son "pronostic vital et fonctionnel"."À cet instant, il est encore impossible de se prononcer sur le pronostic vital et fonctionnel d'Alberth", a précisé le club bordelais, qui "s'attend donc à ne pas pouvoir communiquer de nouvelles informations déterminantes avant quelques jours" et "ne

  • Les habitants de Bahia demandent le retrait de la statue de Dani Alves après sa condamnation pour viol

    Condamné à quatre ans et demi de prison ferme pour viol, Dani Alves pourrait voir une statue à son effigie retirée à Juazeiro, dans l'état de Bahia, au Brésil.

  • Cette trend TikTok de couple n’est pas vraiment ce qu’il y a de mieux pour communiquer, d’après cette psychologue

    Enchaîner les critiques face caméra et rester calme, voilà la technique de communication « J’accepte et mon cœur reste ouvert » que l’on voit partout sur TikTok, mais est-ce que ça marche ?

  • Crues: le Pas-de-Calais et la Gironde rejoignent les Deux-Sèvres en vigilance orange

    Des crues importantes sont notamment prévues sur la Sèvre-Niortaise et la Canche.

  • Gratin de spaghettis à la mozzarella : la recette super réconfortante idéale pour le dimanche soir

    Le dimanche soir, personne n’est vraiment motivé pour cuisiner. Ce gratin de spaghettis à la mozzarella super réconfortant va sûrement vous faire changer d’avis. C’est le dîner facile et familial par excellence. Avec cette recette, pas de doute, le week-end s’achèvera sur une belle note !

  • PSG-Rennes: Artur Jorge, jeune supporter décédé... un double hommage sera rendu avant le coup d'envoi

    Le Paris Saint-Germain rendra hommage à son ancien entraîneur (1991-1994 puis 1998-1999) Artur Jorge et saluera la mémoire d'un jeune supporter décédé fin décembre alors qu'il assistait au match contre le FC Nantes, ce dimanche, avant le coup d'envoi de la rencontre face à Rennes (17h05).

  • Lara Fabian rivale de Céline Dion ? La chanteuse belge fait des révélations sur leur relation

    Ce samedi 24 février, Lara Fabian était invitée dans l’émission de RTL On refait la télé. L’occasion pour elle de répondre à quelques questions sur sa supposée rivale, la grande Céline Dion.

  • Drainage lymphatique : voici pourquoi il faut absolument faire appel à un kiné

    Cette technique fait de plus en plus parler d'elle pour aider à « dégonfler ». Or il s'agit avant tout d'un geste médical, et l'on a trop souvent tendance à l'oublier…

  • En attendant l’été, voici comment réaliser un gratin de chou-fleur à la parmesane

    Plutôt que de simplement cuisiner le chou-fleur à la vapeur, nous vous proposons un plat qui va mettre du soleil dans vos assiettes. Il s’agit du gratin de chou-fleur à la parmesane.

  • Mini-réacteurs nucléaires : la Chine sur tous les fronts

    Champion des grosses centrales qu'il construit à bon rythme, Pékin mise aussi sur les petits réacteurs modulaires qui peuvent s'adapter aux différents besoins de son territoire.

  • Guerre Israël – Hamas : Un « terrain d’entente » trouvé à Paris pour une trêve à Gaza

    Espoir - Les négociateurs des Etats-Unis, d’Israël, du Qatar et de l’Egypte ont pu se mettre d’accord

  • Des centaines de Sénégalais manifestent pour une présidentielle sans délai

    Plusieurs centaines de Sénégalais ont manifesté samedi à Dakar pour presser le chef de l'Etat d'organiser la présidentielle avant la fin de son mandat le 2 avril, après l'avoir reportée à une date toujours inconnue.Les Sénégalais étaient censés élire leur cinquième président ce dimanche. Le président Macky Sall a déclenché une onde de choc le 3 février en décrétant un report de dernière minute.Le Conseil constitutionnel l'a déjugé depuis.Mais les Sénégalais ignorent quand ils se rendront aux urnes et si cela sera avant ou après le 2 avril, date d'expiration officielle du mandat de M. Sall, ce qui serait une situation inédite. Cette incertitude entretient la tension. Un vaste mouvement politique et citoyen réclame la tenue du scrutin sans délai.Des centaines de personnes se sont rassemblées à l'appel de la coalition d'opposition F24 sur un vaste terrain de sable dans un quartier populaire de Dakar. Dans le tumulte des sifflets et des cornes, arborant des drapeaux vert, or et rouge du Sénégal, elles ont exigé la tenue du scrutin. Le collectif citoyen Aar Sunu Election ("Préservons notre élection") avait appelé à se joindre au mouvement, tout en cherchant à garder son indépendance politique.La revendication s'est étendue à la libération des opposants Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye, dont les supporteurs étaient les plus visibles et bruyants parmi la foule. Elle a tourné à la protestation contre le pouvoir."Nous voulons des élections, Macky Sall dictateur, Diomaye mooy Sonko" (Diomaye, Sonko, même combat en ouolof), ont scandé des manifestantes."Je manifeste pour une seule chose: que Sonko soit libéré. Que Macky Sall cesse d'utiliser la force contre les manifestants", a dit à l'AFP Ibrahima Niang, un éboueur de 34 ans, portant l'un des nombreux posters de M. Sonko exhibés samedi.La préfecture a autorisé la manifestation alors que les autorités ont interdit de nombreux rassemblements d'opposition dans un climat de tensions ces dernières années. Le pouvoir a affirmé dernièrement sa volonté d'apaisement. Les forces de sécurité, autrement promptes à disperser par la force les manifestations non autorisées, sont restées à l'écart. Les manifestants ont fait la police eux-mêmes en empêchant deux jeunes de brandir le drapeau de la Russie.- Front du refus -La préfecture a aussi autorisé la marche prévue l'après-midi par un collectif "Macky dans les coeurs" en soutien au chef de l'Etat. A peu près au même moment, Aar Sunu Election invite les Dakarois à se réunir avec des denrées ou des boissons pour ce qui se veut le "pot de départ" du président Macky Sall.Le Sénégal, volontiers vanté pour sa stabilité et ses pratiques démocratiques bien qu'ayant connu de graves troubles politiques par le passé, reste plongé dans l'une de ses pires crises depuis l'indépendance en 1960.La décision du président Sall de reporter l'élection, dénoncée par l'opposition comme un "coup d'Etat constitutionnel", a provoqué des manifestations qui ont fait quatre morts et donné lieu à des dizaines d'interpellations.En opposant leur veto au report, les "Sages" du Conseil constitutionnel ont reconnu l'impossibilité pratique de voter le 25 février et demandé aux autorités d'organiser le scrutin dans "les meilleurs délais". Le président s'est incliné. Mais, malgré une aspiration partagée à la clarification dans un électorat largement attaché à l'exercice démocratique, il a suspendu la détermination d'une date à un dialogue prévu lundi et mardi avec les acteurs politiques et sociaux.Nombre de ces acteurs ont refusé de participer au dialogue dont le caractère inclusif est en question. Parmi eux figurent 16 des 19 candidats retenus en janvier par le Conseil constitutionnel et deux collectifs d'organisations de la société civile.Aar Sunu Election a qualifié le dialogue d'inacceptable "tentative de diversion". SOS/Paix, une autre plateforme, a décrit le dialogue comme un "piège".Tous réclament la tenue du scrutin avant le 2 avril, alors que le président Sall a exprimé ses doutes sur la faisabilité d'un tel calendrier.L'opposition accuse M. Sall soit de servir les intérêts de son camp à la présidentielle, soit de chercher à s'accrocher au pouvoir au-delà du 2 avril, après 12 années et deux mandats à la tête du pays. M. Sall n'est pas candidat à sa réélection. Il a assuré jeudi qu'il partirait le 2 avril.Le président a justifié le report par sa crainte qu'après les vives querelles au cours du processus préélectoral, un scrutin contesté ne provoque de nouveaux accès de violence après ceux de 2021 et 2023. Il insiste sur sa volonté d'apaisement et affirme la nécessité d'un "consensus".lal-mrb/fal

  • OL: "Pep Guardiola de Wish", Pierre Sage s'amuse de la comparaison avec l'entraîneur de Manchester City

    Lors d'un entraînement ouvert au public ce dimanche, Pierre Sage s'est amusé avec des fans lui lançant des comparaisons flatteuses. L'entraîneur de l'OL reste sur quatre victoires de rang avec son équipe.

  • "Je lui dois tout" : Gabriel Attal, reconnaissant envers Emmanuel Macron, assure lui être redevable

    Dimanche 25 février 2024, Gabriel Attal a accordé un entretien au JDD. Devenu Premier ministre à 34 ans il y a un peu plus d'un mois, l’homme politique en a profité pour faire part de sa reconnaissance envers Emmanuel Macron.