Hypogammaglobulinémie : causes, symptômes, analyses, risques

L’hypogammaglobulinémie est un problème du système immunitaire dans lequel une quantité insuffisante de gammaglobulines est produite dans le sang.

Les gammaglobulines, appelées aussi immunoglobulines sont des protéines jouant un rôle dans la régulation du système immunitaire, en tant qu'anticorps. Elles ont un rôle très important dans les défenses de l’organisme. Elles ont pour fonction de se fixer sur l’agresseur, à la fois pour l’immobiliser grâce à sa structure, mais également pour prendre une sorte d’empreinte. L’agresseur, une fois immobilisé, quelle que soit sa nature, prend le nom d’antigène. Les gammaglobulines prennent celui d’anticorps.

Cette association antigène-anticorps forme un complexe facilement identifiable pour les cellules de l’immunité, qui peuvent venir le détruire. Les gammaglobulines peuvent aussi être utilisées comme traitements pour renforcer une immunité déficiente. Elles sont alors obtenues à partir du plasma sanguin de donneurs.

On dose les gammaglobulines par électrophorèse des protéines sanguines. Certains laboratoires demandent de venir faire le prélèvement à jeun. Les résultats normaux sont compris entre 8 - 16 g /l. Quand ils augmentent ou diminuent, cela peut être le signe d'un grand nombre de maladies. . Une diminution est significative quand on descend en dessous de 5 g par litres ou si elle est symptomatique.

En effet, cette baisse se traduit par un faible taux d’anticorps. Cela altère le système immunitaire et augmente le risque d’infection. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles