Infection à streptocoque : quels sont les symptômes de cette maladie ?

Istock/shironosov

La grande famille des bactéries appartenant au genre Streptococcus est responsable de nombreuses infections. Ces micro-organismes aérobies Gram positifs peuvent ainsi être à l’origine de troubles aussi variés que des angines, des pneumonies, ou encore des rhumatismes articulaires, des méningites ou des septicémies. Les symptômes vont alors fluctuer en fonction de l’organe ou de la structure infectés. Comment reconnaître une infection à streptocoque ?

Le genre Streptococcus regroupe un grand nombre d’espèces. On y retrouve des bactéries dites commensales et saprophytes, naturellement présentes au sein de l’organisme humain, et non pathogènes. Néanmoins, certaines espèces présentent un caractère pathogène, et occasionnent des infections dans certaines conditions. Il existe 3 types différents de streptocoques, qui se distinguent les uns des autres en en fonction de leur composition et de leur caractéristique en culture : les streptocoques bêta hémolytiques, les streptocoques alpha hémolytiques (ou streptocoques viridans) et les streptocoques gamma hémolytiques.

Aujourd’hui, les streptocoques sont usuellement catégorisés selon la classification détaillée par la biologiste Rebecca Lancefield en 1933, qui répertorie près de 20 groupes symbolisés par des lettres allant de A à H et de K à T. Les plus fréquemment retrouvés dans les infections chez l’homme appartiennent au groupe Streptococcus pyogenes (A) et Streptococcus agalactiae (B) (Le Manuel MSD).

Les streptocoques A se rencontrent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite