Isabelle Nanty, célibataire : "Je n'ai pas rencontré quelqu'un qui voulait partager ma vie"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
French actress and director Isabelle Nanty poses as she works on her new play at the Comedie Francaise Theatre in Paris on May 18, 2017. / AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT (Photo credit should read GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A l'affiche de la 4ème saison de la série "Munch" ce jeudi 21 octobre sur TF1, Isabelle Nanty verra son personnage retrouver un ancien amoureux. Mais dans la vraie vie, l'actrice est célibataire. À plusieurs reprises, elle s'est confiée sur le fait de ne pas avoir trouvé chaussure à son pied.

Il n'y a pas que le couple qui compte dans la vie pour être heureuse, et Isabelle Nanty en est la preuve. Alors que les femmes sont souvent victimes des injonctions à trouver l'amour, se marier et fonder une famille, nombreuses sont celles qui refusent de se fondre dans ce moule. C'est notamment le cas de Jennifer Aniston, qui en a ras-le-bol qu'on l'interroge sur sa potentielle maternité. Et c'est également celui d'Isabelle Nanty, célibataire à 59 ans, ce qui ne semble pas lui poser de problème.

Vidéo. "Mon déclic à moi c'est quand j'ai décidé d'arrêter les hommes"

Isabelle Nanty a "renoncé" à la vie de couple

Au fil des années, la comédienne très appréciée des Français a eu l'occasion de fréquenter différentes personnes. Mais la vie de couple, ce n'est pas pour elle. Elle l'a expliqué en 2016 dans une interview accordée à Femme Majuscule : "Je n'ai jamais rencontré quelqu'un ayant eu envie de partager ma vie. Des hommes ont été dans ma vie, mais je pense qu'ils n'étaient pas intéressés par le fait de partager ma vie ni la leur, ce qu'ils étaient et ce que je suis". Mélancolique, elle a confié : "Ma personne fondamentale n'intéresse personne. Mais ce n'est pas très grave. Je suis passée à côté de gens qui auraient pu m'offrir cette vie-là, mais les dégâts que cela aurait fait au passage n'en valaient pas la chandelle. J'ai renoncé à ça sans frustration".

Pourtant, Isabelle Nanty n'a pas hésité à affirmer : "Ça ne veut pas dire que ma vie n'est pas riche de rencontres. Je vais bien. On s'arrête de plus en plus à l'image, au statut, et c'est ce qui peut me faire souffrir. L'âme n'intéresse plus". A Paris Match, la comédienne confiait déjà cette ambivalence entre corps et âme, habitacle et esprit : "J’habite un corps qui n’est pas celui de mon esprit. Je vis avec des envies, des rêves, un dynamisme qu’il ne suit pas. Le corps, c’est lui qui nous entraîne, nous fige ou nous plante". Un constat qui pourrait paraître négatif, mais qui ne l'est pas, du moins pas pour elle. "J’ai mis trop longtemps à comprendre, j’ai travaillé dessus trop tard. Le constat que je fais aujourd’hui n’est pas sombre : j’ai raté ma vie, mais je l’ai plutôt bien ratée". 

Pour l'amour de sa fille

Si Isabelle Nanty n'a pas trouvé l'amour du côté de ses relations de couple, elle l'a trouvé avec sa fille Tallulah. Lorsqu'elle a découvert qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfant, elle s'est tournée vers l'adoption en solo, en 2004, donnant un nouveau foyer à une petite fille d'un an et demi, d'origine chinoise. En 2014, elle est revenue sur son parcours dans le magazine Pleine Vie : "Je savais que je ne pouvais pas avoir d'enfant, mais je n'avais pas renoncé à la maternité, à transmettre mon amour de la vie... Quand j'ai commencé le tournage du Bison, dans lequel je joue une mère de famille enceinte, mon dossier d'adoption venait d'être accepté et ma fille naissait. Et le jour où j'ai accouché dans le film, c'est celui où elle a été trouvée. Je ne l'ai su qu'un an et demi plus tard. Ma fille et moi, nous nous sommes adoptées".

Vidéo. Isabelle Nanty : Pourquoi elle a fait le choix d’adopter seule

17 ans plus tard, l'actrice ne tarit pas d'éloge à son sujet : "Tallulah est une des personnes les plus charismatiques que j'aie rencontrées", abondait-elle dans Paris Match en 2016. "Elle possède une intelligence phénoménale et ne fait rien comme les autres. Je me dis parfois : 'C'est comment d'être la mère de Frida Kahlo ou de Louise Michel, d'une héroïne ?' Accompagner une telle exception, pour moi qui ne suis qu'instinctive, n'est pas toujours facile. Je sais qu'elle fera des choses extraordinaires". Et ce, pour le plus grand bonheur de sa maman.

A LIRE AUSSI

>> Les Enfoirés 2021 : Isabelle Nanty convainc la Toile en rappant sur un titre de Diam's

>> Isabelle Nanty (Mon poussin, TF1) : qui est sa fille, Tallulah ?

>> Munch (TF1) : Faut-il regarder la saison 4 avec Isabelle Nanty et Hippolyte Girardot ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles