Publicité

"J’ai reçu des menaces de mort" : Lorie Pester revient sur cette grosse frayeur au début de sa carrière

Icône d’une génération, Lorie Pester a pendant longtemps, et surtout au début des années 2000, déchaîné les foules d’adolescentes avec ses titres comme Je serais (ta meilleure amie), J’ai besoin d’amour, ou encore Près de toi. Un succès qui la propulse très vite sur le devant de la scène, avec tout ce que cela implique de positif qu'autant de négatif. Un sujet sur lequel elle a été amenée à parler jeudi 25 janvier 2024, sur le plateau de l’émission Clique sur Canal +. Face au journaliste Mouloud Achour, celle qui a brisé le tabou de la dépression post-partum a évoqué la sortie de son nouvel album, la sortie prochaine de son livre intitulé Revivre (qui paraîtra aux éditions Robert Laffont), mais elle est aussi revenue sur cette époque où elle a aussi eu peur pour sa vie. Une peur telle qu’elle ressentait le besoin d’avoir "un bodyguard (un garde du corps ndlr)", comme elle l’explique au cours de l’émission. La raison ? Des "lettres avec des menaces de mort", qu’elle reçoit avec son courrier à l’époque.

Un jour, "juste avant de faire un concert", la chanteuse, qui a fait de l’endométriose son combat, reçoit de beaux bouquets de fleurs dans sa loge. Un geste attentionné d’un ou d’une fan ? Plutôt le contraire en réalité, et la jeune maman prend peur à l’époque : "Le petit mot c'était : 'Profite bien de ce concert.' En gros, le gars me disait qu'il allait me flinguer sur scène." Elle décide alors de prévenir son équipe, pour sa propre sécurité mais aussi celle des autres : "J'avais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite