Publicité

"La Joconde" : des militantes écologistes aspergent le tableau de soupe au Louvre

Ce n'est pas la première fois que cela arrive. Depuis plusieurs années maintenant, des membres de collectifs écologistes mènent des actions pour faire entendre leurs voix. Et la plupart du temps, ces derniers se passent dans des musées. Le 14 octobre 2022, ce sont les membres de l'ONG britannique Just Stop Oil qui lançaient de la soupe à la tomate sur Les Tournesols de Van Gogh à la National Gallery de Londres, une toile, fort heureusement, protégée par une vitre. Les deux activistes avaient ensuite collé leur main à la vitre et avaient exprimé leurs revendications : "À cause des prix du gaz qui flambent, des millions de familles britanniques ne vont pas pouvoir faire chauffer une brique de soupe cet hiver. Seule la résistance civile peut nous permettre de sortir de cette crise – il est temps de se lever et de défendre ce qui est juste. Qu’est-ce qui a le plus de valeur, l’art ou la vie ?". Une action qui n'est pas isolée puisque le 9 octobre 2022, c'est le tableau Massacre en Corée de Picasso qui a été attaqué, et le 23 octobre 2022, Les Meules de Claude Monet. Plusieurs mois avant, le 30 juin 2022, I'œuvre Pêcher en fleurs de Van Gogh avait été prise pour cible, ainsi que La Charrette de foin de John Constable le 4 juillet 2022.

Et dimanche 28 janvier 2024, c'est le tableau mondialement connu du musée du Louvre, La Joconde, de Léonard de Vinci, qui a été attaqué. En fin de matinée, comme le rapporte le collectif Riposte alimentaire, deux militantes ont aspergé de soupe le tableau. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite