Kad Merad : ses confidences sur le terrible traumatisme de son fils

ANGOULEME, FRANCE - AUGUST 30: Kad Merad attends the
Kad Merad : ses confidences sur le terrible traumatisme de son fils (Photo by Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

Ce lundi 7 juillet, Kad Merad est à l’affiche du film "RTT" sur France 3. L’occasion de revenir sur les rares confidences de l’acteur. Car s’il cartonne au cinéma, il observe depuis des années une discrétion quasi religieuse lorsqu’il s’agit de parler de sa famille. Et c’est à l’occasion d’un évènement tristement célèbre que Kad Merad s’était livré sur les difficultés de son fils...

Kad Merad est un homme comblé. Côté carrière, tout semble lui réussir. Il en va de même pour sa vie sentimentale. S’il est en couple depuis plusieurs années maintenant avec l’animatrice Julia Vignali, l’acteur est l’heureux papa de Khalil, né en 2004 de ses amours passées avec Emmanuelle Cosso. Un papa poule qui s’est un jour retrouvé démuni face au traumatisme de son enfant.

Vidéo. La Minute de Kad Merad

Une nuit d’horreur

"C'est terrifiant, mais on est prêt à tout pour sauver la vie de nos gamins" déclarait Kad Merad dans les colonnes du Parisien. Et de surenchérir dans celles de Télé 7 jours : "On ne touche pas à mon fils!"

Il faut dire qu’il est parfois difficile, en tant que parent, d’aborder le monde dans lequel les enfants grandissent et qui peut être si cruel. Kad Merad en sait quelque chose. Le vendredi 13 novembre 2015, cette nuit où Paris a saigné dans son for intérieur sous les balles des terroristes, l’acteur a tremblé comme tous les Français. "J'étais chez moi avec mon fils d'un côté. Je ne vais pas vous raconter ma vie mais j'avais deux personnes au Bataclan. Deux proches qui sont vivants, qui ont fait partie de ces gens qui se sont retranchés pendant trois heures dans une loge microscopique à 50, 60 personnes sans savoir si au milieu il n’y avait pas un terroriste... qui ont vécu 3 heures… on n’imagine pas ce que c’est en fait… qui ont été libérés par la police en ne sachant pas si c’étaient des terroristes. (…) C’était brutal de bout en bout" a-t-il confié au micro d’Europe 1.

Comme tous les survivants des attentats, il a fallu du temps pour mettre des mots sur l’horreur. C’est le cas pour les proches de Kad Merad, retranchés dans le Bataclan pendant des heures interminables : "Quand ils vous racontent ce qu’ils ont vécu, c’est glaçant, abominable. On ne peut pas imaginer (…) J’avais un autre ami qui était sur une des terrasses qui a été mitraillée, qui s’en est sorti et qui a été blessé. J’ai été touché de très près par cet événement."

Seul avec son fils cette nuit du 13 novembre 2015, Kad Merad a très vite pris la mesure de cette violence aveugle. Les répercussions, il les connait bien, puisque le petit Khalil, alors âgé de 11 ans, les a subies de plein fouet. Comment, à un si jeune âge, comprendre ce que les adultes ne saisissent pas ? "Mon fils a été traumatisé pendant des années à faire des cauchemars parce qu’il a vu en direct à la télé" a confié Kad Merad. Depuis, si la douleur est toujours aussi vive lorsque le sujet est abordé, Kad Merad et son fils se sont construits un équilibre infaillible. "Mon fils veut être réalisateur et j'essaie de le soutenir. Il n'y a rien de plus beau que d'avoir une vraie passion, même si c'est difficile" déclarait-il fièrement en 2021.

Un coup de foudre avec Julia Vignali

Après ses vingt années de mariage avec Emmanuelle Cosso, l’acteur est tombé sous le charme de Julia Vignali en 2014, alors qu’il était invité sur le plateau de C à vous sur France 5. Venu pour faire la promotion du film "Supercondriaque", Kad Merad a bien failli passer à côté de ce coup de coeur, puisque Julia Vignali remplaçait alors Anne-Sophie Lapix. "La première fois que je l'ai approchée physiquement, c'est là. Je ne dirai pas après comment ça s'est passé (...) Et puis nous, on ne met pas forcément en avant cette histoire. On a une vie privée, des enfants. Et j'ai pas envie de tout raconter", avait-il expliqué sur les ondes de RTL, toujours très attaché à sa vie privée.

Vidéo. Julia Vignali revient sur son interview de son compagnon, Kad Merad, dans Télématin : "c'était gênant"

Aujourd’hui, Julia Vignali est aux commandes de "Télématin" sur France 2, tandis que Kad Merad continue d’enchainer les rôles sur petit et grand écran. Avec Khalil et Luigi, le fils de Julia Vignali né en 2008, les amoureux filent le parfait amour. Quant à celles et ceux qui tentent d’en savoir davantage sur leurs projets de vie, la réponse est toujours très claire. Comme en 2019, lorsque Julia Vignali avait battu en brèche dans les colonnes de Gala les rumeurs sur un projet bébé : "Non, ma famille ne va pas s'agrandir. À nous deux, nous avons bientôt 100 ans. Nous sommes un vieux couple, mais nous avons la chance d'être un jeune couple dans nos têtes. Alors on va profiter de cette nouvelle jeunesse que l'amour nous apporte, mais ça ne va pas aboutir sur une nouvelle naissance. Pas de faire-part à l'horizon." C’est dit !

À lire aussi :

>> Kad Merad et Dany Boon ont "très envie" de réapparaître ensemble à l'écran un jour

>> "On aurait pu faire l'émission à la maison comme ça" : Kad Merad taquin face à sa compagne Julia Vignali

>> Triste, Kad Merad laisse parler son émotion : "Aujourd’hui je ne suis plus grand-chose"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles