• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Kevin Spacey va devoir payer 31 millions de dollars aux producteurs de House of Cards

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un juge californien donne raison à la production de House of Cards contre Kevin Spacey.

Un juge a décidé que Kevin Spacey doit payer 31 millions de dollars aux producteurs de la série Netflix pour avoir compromis son déroulement lorsqu'il a été licencié à la suite d'allégations d'inconduite sexuelle.

Les représentants de MRC ont déposé une requête en novembre 2021 pour confirmer qu'un juge-arbitre a ordonné à l'acteur de leur verser près de 31 millions de dollars après avoir constaté qu'il avait rompu son contrat en violant leur politique en matière de harcèlement sexuel. L'équipe juridique de Kevin Spacey a demandé le rejet de la décision en janvier 2022.

Jeudi 4 août (22), le juge Mel Red Recana de la Cour supérieure de Los Angeles a rejeté l’appel et a confirmé la décision qui avait été initialement rendue par le tribunal d'arbitrage en octobre 2020, soit le paiement 29,5 millions de dollars de dommages et intérêts, et le reste en frais et honoraires.

« Nous sommes heureux de la décision du tribunal », a commenté l'avocat de MRC, Michael J. Kump, dans une déclaration à Deadline.

Kevin Spacey, qui était producteur exécutif et jouait le rôle de Frank Underwood dans la série, a quitté la production dans le chaos au milieu de la sixième saison après avoir été accusé, en octobre 2017, d'avoir fait des avances sexuelles non désirées à la star de Rent, Anthony Rapp dans les années 80. Par la suite, un certain nombre de membres du personnel de House of Cards ont accusé Kevin Spacey de mauvaise conduite. Après une enquête interne, l'acteur a été licencié de la série, ce qui a forcé à l’arrêt de deux épisodes et la réécriture de la majeure partie de la saison 6. MRC a initialement déposé des documents judiciaires en 2019 pour récupérer les coûts de la mise au panier de la saison et du remaniement.

En janvier (22), l'équipe d’avocats de Kevin Spacey avait tenté de faire valoir que son comportement sur le plateau de tournage n'était que des « insinuations sexuelles » et des « plaisanteries innocentes » et que l’acteur n'avait donc pas violé la politique de l’entreprise.

Anthony Rapp poursuit actuellement l'homme de 63 ans pour agression sexuelle, coups et blessures et infliction intentionnelle de détresse émotionnelle et le procès doit commencer à New York en octobre.

Au Royaume-Uni, l'acteur d'American Beauty a récemment plaidé non coupable de quatre chefs d'accusation pour agression sexuelle et d'un chef d'accusation pour avoir poussé une personne à se livrer à une activité sexuelle avec pénétration sans son consentement. Le procès devrait s'ouvrir en juin 2023.

Kevin Spacey a toujours nié toutes les allégations d'inconduite sexuelle et toutes les autres actions en justice intentées contre lui ont été abandonnées ou rejetées.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles