Sous la Loupe de Match, le Kimpton Charlotte Square à Edimbourgh

© DR

Le point fort : sa déco 8/10

Devant la façade, on s’attend, à l’intérieur, à une atmosphère très victorienne. Il n’en est rien. Enfin, un peu quand même. Et c’est tout le charme de l’endroit : avoir su habilement marier les codes d’une maison britannique, spacieuse et cozy, avec des touches fantaisistes un peu « pop » et art déco. L’hôtel courant sur plusieurs immeubles, la deco s’évade et divague au gré des différentes pièces. De lourds mobiliers dès la réception, entourés par d’épais rideaux sombres mais rehaussés par une collection de porcelaines blanches et des photos modernes. A droite, un restaurant sous véranda comme dans un jardin et de l’autre, son pendant beaucoup plus intimiste, parsemé de couleurs. Et dans les étages, une atmosphère feutrée à l’anglaise où s’égrènent des touches de couleur et d’anciennes affiches de voyage.

Les chambres : 8/10

Même si l’adjectif s’attribue surtout à la literie, « moelleux » est le terme qui vient lorsque l’on pénètre à l’intérieur des chambres. Les premiers pas sur l’épaisse moquette sans doute. Très clairement aménagées pour ressembler à une chambre intimiste, et personnalisée, on retrouve tous les éléments d’une atmosphère propice à y rester si la pluie bat au dehors. De lourds rideaux qui réchauffent la pièce, des objets vintages comme un téléphone en bakélite rouge, un fauteuil à siroter du whisky, une cheminée... Sans oublier les rappels de tartan, ici et là. Nous sommes en Ecosse, et on en est fier.

La gastronomie : 8...


Lire la suite sur ParisMatch