Publicité

Est-ce que le maquillage aggrave l'acné ? Des dermatologues répondent

Pathologie cutanée très fréquente, l'acné se manifeste majoritairement chez les adolescents et les jeunes adultes, mais elle peut aussi toucher des personnes plus âgées. Elle peut être plus ou moins sévère, se caractérisant par des points noirs, des points blancs ou des microkystes, ou encore des boutons rouges. Si vous avez une acné légère, il est possible d'éliminer ces imperfections avec une routine de soin adaptée, en choisissant des crèmes efficaces et en nettoyant soigneusement la peau. Beaucoup d'informations circulent autour de l'acné : certaines habitudes seraient mauvaises pour la peau et aggraveraient l'acné. C'est par exemple le cas pour le maquillage. Le média Byrdie a tenté de démêler le vrai du faux avec des dermatologues.

On le sait, se maquiller permet d'unifier son teint, de camoufler certains petits boutons et de mettre en valeur ses pommettes ou son regard. Mais voilà, selon la dermatologue Dr Rachel Nazarian, "certains ingrédients présents dans le maquillage sont considérés comme comédogènes", comme la lanoline, le beurre de cacao ou encore la cire d'abeille qui obstruent les pores et peuvent provoquer une poussée d'acné.

Si la composition de votre fond de teint par exemple est dépourvue d'ingrédients qui peuvent engendrer de l'acné, il faut aussi faire attention à la quantité de matière. "Tout maquillage, s'il est suffisamment lourd ou appliqué en couche épaisse, peut empêcher la peau de respirer et de communiquer avec l'environnement extérieur, ce qui peut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite