Publicité

Margaux Cassan : "Quand j’avais 2 ans, mes parents m’ont envoyée dans un village naturiste"

Margaux Cassan n’a que deux ans lorsque ses parents l’envoient à Bélézy, un village dans le Vaucluse, dans lequel vivent sa tante et son oncle. La particularité de ce lieu ? On s’y déplace nu.

Margaux Cassan est une jeune philosophe qui a passé une bonne partie de son enfance nue. C’est ce qu’elle raconte dans l’essai "Vivre nu" (éd.Grasset), un ouvrage qui souhaite rendre ses lettres de noblesse au naturisme, une pratique souvent confondue à tort avec le nudisme. À travers le naturisme, la jeune femme s'est reconstruite et parle de "cicatrisation par le nu". Son essai est un hommage à ses origines familiales et une tentative de vulgarisation d'un mode de vie qui pâtit de nombreux lieux communs.