Le Marsupilami de Franquin fête ses 70 ans

© Pixabay

La jungle de Palombie abrite un être légendaire au corps de singe, avec un pelage tacheté jaune et noir, et une longue queue extensible. On le repère à son drôle de "houba ! houba !", un cri lancé alors qu’il progresse avec agilité d’arbre en liane. Peu d’humains ont la chance de l'apercevoir ! C’est peut-être mieux ainsi, car le Marsupilami veille à sa tranquillité et à celle sa famille, composée de la Marsupilamie et ses trois petits, Bibi, Bobo et Bibu. Gare à celui qui s’approcherait de trop près de leur nid... Car s’il est d’un naturel gentil et jovial, l’animal peut piquer des colères redoutables, déployant alors une force peu commune.

En panne d’idées, alors qu’il planche sur la fin de Spirou et les Héritiers, Franquin se souvient d’une créature avec une longue queue, imaginée avec ses copains dessinateurs Will et Morris, pour passer le temps dans le tram bruxellois. Il en complète la silhouette de quelques-uns des attributs du Pilou Pilou, le personnage d'une bande dessinée de son enfance. Son Marsupilami était né ! Il apparaît bondissant, le 31 janvier 1952, dans Spirou. Les albums voient le jour dès 1987, l’auteur en confiant les dessins à Batem.

Né à Bruxelles en 1924, André Frankin apprend à dessiner en lisant des comics américains avant de se former dans une école spécialisée. Il fait ses débuts dans un studio d’animation, qu’il quitte pour l’éditeur Dupuis. Là, entouré de Peyo (Les Schtroumpfs) et Morris (Lucky Luke), il donne vie à Spirou, future star du journal (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite