Publicité

« Mob wife » : oubliez le « old money », la tendance est à la mafia

Les tendances pour 2024 sont en train de devenir de plus en plus claires, et une esthétique est en train d’opérer une percée qui ferait passer le « quiet luxury » et le « old money » pour des ringards.

Si vous avez suivi les tendances, dans la rue mais aussi (et peut-être surtout) sur les réseaux sociaux, vous n’avez pas pu passer à côté de certaines esthétiques, de vrais courants de dressings, ou parfois des lubies très éphémères, qui se sont installées dans nos téléphones et en boutiques. Plus qu’une simple tendance d’accessoires ou de jupes, ces esthétiques sont des manières de vivre qui sont adulées par les modeuses. Si on vous parle de « quiet luxury » ? Ce phénomène tout droit sorti du procès de Gwyneth Paltrow contre Terry Sanderson, un optométriste retraité, qui l’accusait d’avoir foncé volontairement contre lui à ski…

À lire aussi :  L’œil de la styliste : pourquoi il ne vous faut pas forcément un manteau noir

Évidemment, le procès était perdu d’avance pour ce dernier qui avait élaboré une histoire abracadabrantesque. Si le résultat du procès n’intéressait donc personne, le dressing de Gwyneth Paltrow en revanche était scruté au millimètre. L’actrice a développé tout un vestiaire ultra luxe mais sobre. Que des belles matières, des couleurs sobres et zéro logo. Instantanément, le monde s’est emparé du « quiet luxury ». Idem pour le « old money » qui a connu un destin semblable après le mariage de Sofia Richie. Mais aujourd’hui, ces tendances – qui ne paraissent pas vraiment éphémères tant elles reposent sur des principes de mode intemporelle – semblent avoir fini de passionner les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi