Le mode silencieux de votre smartphone pourrait augmenter votre niveau de stress

En France, on passe en moyenne trois heures et trente minutes par jour sur notre téléphone. La peur d'être séparé.e de son smartphone, la nomophobie, est désormais très répandue. Pour lutter contre ce phénomène, de nombreuses personnes misent su le mode silencieux de leur appareil : en se coupant des notifications, elles pensent résister à l'envie de consulter leur téléphone. Mais selon une étude récemment publiée dans la revue Computers in Human Behavior (source 1), cette technique pourrait avoir l'effet totalement inverse.

"L'approche générale et sensée pour surmonter la dépendance ou tout type de surconsommation ou de dépendance consiste à réduire cette substance", a indiqué le Pr S. Shyam Sundar, co-directeur du Media Effects Research Laboratory de l'Université d'État de Pennsylvanie (source 2). Et de poursuivre : "L'approche de l'industrie pour limiter la sur-utilisation des smartphones a généralement consisté à essayer de trouver des moyens de couper votre accès au téléphone, de réduire le nombre de notifications, ou de donner la possibilité de désactiver le son. Bien que ce soit des approches de bon sens, nous ne savons vraiment pas si elles sont psychologiquement efficaces. Cela semble être l'un de ces cas où la réduction peut en fait se retourner contre vous ou provoquer un boomerang".

Mode silencieux : on consulte deux fois plus son smartphone

Pour évaluer l'impact du...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles