Myocardite : quels sont les symptômes ?

·1 min de lecture

Quelques 300 cas de myocardites (sur plus de 20 millions d'adolescents et de jeunes adultes vaccinés aux Etats-Unis), des inflammations au niveau du cœur apparues à la suite de la vaccination contre le Covid-19 (Pfizer et Moderna), vont être examinées ce 23 juin aux Etats-Unis par des experts indépendants convoqués par les Centres américains de lutte et de prévention des maladies (CDC).

Que sait-on des cas apparus aux Etats-Unis ?

La plupart des cas, qui ont principalement été décelés chez "des adolescents et jeunes adultes" dans "les quatre jours suivant l'injection", "semblent être bénins".

"Ces cas sont rares, et la vaste majorité (d'entre eux) ont été résolus grâce à du repos et des soins", avait rassuré Rochelle Walensky, la directrice des CDC.

"Je suis inquiet, mais je soulignerais qu'un lien de cause à effet n'a pas encore été établi", a par ailleurs déclaré à l'AFP Lorry Rubin, directeur du département d'infectiologie pédiatrique au Cohen Children's Medical Center, à New York. "Dans notre hôpital, nous avons vu des cas de garçons adolescents se présentant avec une douleur à la poitrine un jour ou deux après leur seconde dose de vaccin à ARN messager", a-t-il témoigné. Mais ces cas étaient "relativement légers", et la plupart ont été soignés grâce à des anti-inflammatoires.

Des cas de myocardite en Israël

De tels cas ont d'abord été signalés en Israël, où la campagne de vaccination contre le Covid-19 a été très rapide. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 23 juin : chiffres, annonces
Variant Delta (indien) : symptômes, vaccination, progression en France
Discothèques : quel protocole sanitaire pour aller danser ?
Méningite : la HAS recommande de vacciner les bébés aussi contre le sérogroupe B
Vaccin contre le cancer BioNTech : l'essai clinique démarre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles