Publicité

Pamela Anderson a renoncé au Botox : "Pourquoi je faisais cette m***e ?"

Remarquée en 2023 lors de la Fashion Week de Paris, Pamela Anderson, 56 ans, a fait beaucoup parler. En effet, elle a fait le choix de ne pas porter de maquillage. Une manière d'assumer son âge pour celle qui a eu de très mauvaises expériences avec la chirurgie esthétique.

LONDON, ENGLAND - DECEMBER 4: Pamela Anderson attends The Fashion Awards 2023 presented by Pandora at the Royal Albert Hall on December 4, 2023 in London, England. (Photo by Lionel Hahn/Getty Images)
Pamela Anderson a renoncé au Botox : "Pourquoi je faisais cette m***e ?" (Photo by Lionel Hahn/Getty Images)

"Pamela Anderson sans maquillage à 56 ans." Dans un monde idéal, le fait qu'une femme, quel que soit son âge, se présente sans maquillage serait anecdotique. Mais dans notre société qui invisibilise les femmes qui prennent de l'âge, ce type d'attitude est considéré comme une véritable prise de position. Au même titre d'ailleurs que les femmes qui disent non à la chirurgie esthétique.

Si Pamela Anderson assume totalement d'avoir déjà eu recours au bistouri, tout ça, c'est du passé.

Vidéo. La minute de Pamela Anderson

"J’ai toujours eu peur de ce genre de choses"

Dans une interview accordée au magazine Allure, ce jeudi 8 février, la star se confie sur les traitements de médecine esthétique qu'elle a eu l'occasion de tester. "J’ai essayé le Botox, j’ai essayé les injections, mais je n’ai rien fait de tel depuis plus de trois ou quatre ans. Ma peau est très sensible", explique-t-elle. "J'avais testé le Fraxel (un laser qui traite les indications cutanées ; ndlr) sur mon décolleté et il est devenu noir donc j’ai toujours eu peur de ce genre de choses. J'ai pris du Botox qui a fait tomber mes sourcils, et je ressemblais à une personne différente…" regrette-t-elle.

Autant d'événements qui ont entraîné une prise de conscience : "Je me suis demandé 'Pourquoi je fais cette m*rde ?' Donc je suis libre et débarrassée de tout ça et je me ressemble à nouveau."

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que l'ancien mannequin avoue regretter la chirurgie. "Je ne me reconnais plus. Je suis la dernière personne à avoir testé le Botox, mais je l’ai fait. J’ai eu l’impression que mes yeux rentraient dans ma tête. Je ne me reconnais plus ! Ce n’est pas mon truc", avait-elle déjà confié au magazine People.

"C'était plutôt écrasant d'être en page centrale de Playboy"

Pamela Anderson l'avoue : elle a bien changé depuis l'époque où elle était considérée comme un sex-symbol. Ce qui ne l'empêche pas d'être bien dans sa peau, ou de se trouver sexy, bien au contraire : "En fait, c'était plutôt écrasant, en tant que page centrale de Playboy ou en tant que Bunny, les gens avaient des attentes… Je ne voulais pas savoir [ce qu'elles étaient]." Et de préciser : "Je me sens beaucoup plus sensuelle dans ma peau… c'est beaucoup plus intime et vulnérable… c'est un peu comme ça que ton petit ami te voit, sans maquillage. C'est presque plus sexy, je pense."

Pas de doute, elle se sent aujourd'hui plus sexy que dans sa jeunesse : "Si vous vivez authentiquement, vous n’avez pas besoin de vous expliquer. C'est la clé."

Vidéo. Pamela Anderson fait l'acquisition d'une marque de soins de la peau

À lire aussi :

>> Chirurgie esthétique : ces ratés que les stars regrettent

>> Ces stars se sont fait retirer leurs implants mammaires

>> Linda Hardy regrette ses injections de botox : "C'était l'idée de mon ex, une catastrophe"