Publicité

Linda Hardy regrette ses injections de botox : "C'était l'idée de mon ex, une catastrophe"

MONTE-CARLO, MONACO - JUNE 20: Linda Hardy poses for a Photocall during the 57th Monte Carlo TV Festival : Day Five, on June 20, 2017 in Monte-Carlo, Monaco. (Photo by Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)
Linda Hardy regrette ses injections de botox : "C'était l'idée de mon ex, une catastrophe". (Photo by Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

Ancienne Miss France, Linda Hardy est à l'affiche d'un nouvel épisode de "Joséphine, ange gardien" ce lundi 26 juin 2023. La comédienne, âgée de 49 ans, ne redoute pas les années qui passent. Elle s'est laissée tenter par la médecine esthétique il y a quelques années de cela, et ne cache pas ses regrets face à cette mauvaise décision.

Chaque personne est libre de faire de la chirurgie esthétique ou de la médecine esthétique. Le tabou autour de la pratique commence petit à petit à disparaître, mais de nombreuses actrices ressentent encore le besoin de cacher quand elles y ont eu recours. Même si parfois, cela ne trompe personne. Au fil des années, elles sont nombreuses à avoir évoqué leurs regrets vis-à-vis de ces pratiques. Zazie a regretté d'avoir succombé au Botox, et des stars comme Victoria Beckham ont même fait retirer leurs implants mammaires. Linda Hardy fait elle aussi partie des stars qui regrettent d'avoir opté pour des injections.

Vidéo. Claude-Emmanuelle Gajan-Maull : "Sans me le dire, le chirurgien m’a imposé un bonnet de poitrine plus volumineux que prévu. Je l’ai découvert à mon réveil"

"Ce qui me caractérise, c'est mon côté expressif"

Dans une interview accordée à Jordan de Luxe en juin 2023, Linda Hardy est revenue sur les injections faites durant sa jeunesse, sans langue de bois. "Il y a vingt ans, j'avais un petit-ami aux États-Unis, à Los Angeles", raconte-t-elle. "Comme je suis relativement expressive et que je fronce souvent les sourcils, il me disait : 'Mais tu vois, t'as des lignes ici [elle montre son front]' et je disais : 'Oui, mais en même temps, c'est difficile [de ne pas en avoir, ndlr].'"

L'homme l'a encouragée à "lisser" cette zone de son visage, et l'ancienne Miss France a décidé de tenter l'expérience... Avant de regretter très vite cette opération. "C'était une catastrophe pour moi parce qu'en fait, ce qui me caractérise aussi, c'est ce côté très expressif que j'ai", explique-t-elle.

"Tout ce qui est injections, c'est juste terrible"

Linda Hardy tient tout de même à préciser qu'elle ne s'est pas totalement retrouvée le visage figé. "Il ne faut pas exagérer, ce n'était pas [dramatique], je n'étais pas une poupée de cire non plus ! Je pense ne jamais avoir eu l'air figé. Mais malgré tout, ce que je fais là [elle lève les sourcils d'un air étonné; ndlr], je ne pouvais pas le faire. Et pour une actrice, quand vous ne pouvez plus..." Effectivement, cela peut être gênant. Néanmoins, la comédienne affirme "ne pas juger" les femmes qui ont recours à la chirurgie esthétique ou la médecine esthétique : "Chacun fait ce qu'il a envie. L'important, c'est d'être bien dans sa peau."

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'elle l'affirme. En 2021, dans les colonnes de France Dimanche, Linda Hardy déclarait déjà : "Je ne juge pas les femmes qui la pratiquent, cependant, j'en ai un peu marre de ces actrices qui ont 40 ans depuis vingt ans. Cela étant dit, je peux aussi comprendre le poids de la société, ces diktats de la beauté, notamment chez les actrices." Et de préciser : "J'ai essayé une fois et on ne m'y reprendra plus ! Je pourrais me laisser tenter par un minilifting, d'ici une dizaine d'années et encore ! Par contre, tout ce qui est injections, c'est juste terrible, parce que ça vous fige le visage." Pour elle, c'est un non définitif.

Vidéo. "Cette période ne doit pas se subir, elle doit se vivre" : Linda Hardy se confie sans tabou sur la ménopause

À lire aussi :

>> Sophie Davant, prête à "tout faire pour rester fraîche" : elle évoque sans complexe son goût pour le Botox

>> Natasha St-Pier a fait retirer ses implants mammaires : "À 19 ans, mon impresario me disait : 'Natasha, t'as vraiment pas de seins !'"

>> Claire Chazal refuse la chirurgie esthétique : "Le bistouri, ça me fait peur"