Publicité

Hugh Hefner : sa veuve Crystal Hefner, ex playmate du manoir Playboy, révèle n'avoir jamais été "amoureuse" de lui

Depuis la mort, en 2017, de Hugh Hefner, propriétaire du manoir Playboy et fondateur du magazine du même nom, les langues se délient petit à petit. Plusieurs anciennes playmates, ont dénoncé leurs conditions de travail et les conséquences désastreuses que leur passage au manoir a eu sur leur estime d'elles-mêmes. Récemment, c'est sa veuve, Crystal Hefner qui a évoqué les restrictions physiques qu'elles devait respecter, et a même affirmé ne jamais avoir été amoureuse de son mari.

Los Angeles, CA - OCTOBER 25:  Hugh Hefner and Crystal Hefner attend Playboy Mansion's Annual Halloween Bash at The Playboy Mansion on October 25, 2014 in Los Angeles, California.  (Photo by Charley Gallay/Getty Images for Playboy)
Hugh Hefner : sa veuve Crystal Hefner, ex playmate du manoir Playboy, révèle n'avoir jamais été "amoureuse" de lui. (Photo by Charley Gallay/Getty Images for Playboy)

Crystal Hefner a décidé de briser le silence. À 37 ans, cette entrepreneuse et avocate a eu une toute autre vie par le passé. Elle a en effet épousé Hugh Hefner, fondateur du magazine Playboy, connu pour des fêtes délirantes données dans son manoir, où travaillaient des jeunes femmes sexy soumises à des règles très restrictives. Crystal en faisait partie. Aujourd'hui, la trentenaire a décidé d'évoquer ses souvenirs dans ses mémoires, "Only Say Good Things : Surviving Playboy and Finding Myself" (Survivre à Playboy et se trouver soi-même) à paraître le 23 janvier 2024.

"Tout le monde devait coucher avec une personne âgée de 80 ans"

Depuis la mort de Hugh Hefner, à l'âge de 91 ans, en 2017, plusieurs femmes, comme la playmate Holly Madison, ont dénoncé leurs conditions de travail et l'emprise que l'homme d'affaires a eu sur elles. Crystal Hefner a mis du temps à réaliser qu'elle en faisait partie : "À l'époque, je pensais que j'étais au sommet" a-t-elle confié à People. La jeune femme a vu l'invitation de Hugh Hefner à rejoindre son manoir comme une consécration. "Je pensais que si j'aimais tout ce qu'il aimait et que je faisais tout ce qu'il voulait que je fasse, alors j'étais la favorite. Et je l'étais, mais je me suis perdue dans le processus. (...) J'ai réalisé que j'étais confrontée à un très grand déséquilibre de pouvoir (...) Le monde semblait plein de succès et de fantaisie, mais tout le monde devait coucher avec une personne âgée de 80 ans. Il y a un prix à payer. Tout a un prix."

Vidéo. Angèle "sexualisée à son insu" : ce jour ou elle s'est "fait avoir" par Playboy

"J'ai perdu la moitié du sang de mon corps"

L'avocate explique aussi que Hugh Hefner avait de nombreuses exigences étranges. Ainsi, il obligeait ses compagnes à venir le voir chaque semaine pour toucher leur "argent de poche", qu'il leur distribuait en billets de banque. Il précisait qu'il souhaitait que l'argent soit dépensé pour les rendre plus belles. Crystal Hefner dévoile qu'elle a même failli y laisser sa vie, lors d'une opération de chirurgie esthétique : "J'ai perdu la moitié du sang de mon corps". Elle se souvient également des opinions très tranchées de son mari sur des détails physiques : "Notre vernis à ongles ne pouvait être que d'une couleur neutre, pas de french manucure." Elle n'était pas autorisée non plus à porter de piercing au nombril, car il jugeait cela "vulgaire". Concernant ses cheveux, la jeune femme devait veiller à ce qu'il restent blonds. Elle raconte ainsi qu'à chaque fois que ses cheveux bruns naturels commençaient à pousser, Hugh Hefner pointait du doigt ses racines. "Je devais alors aller les décolorer, ce qui me brûlait le cuir chevelu et me donnait des ampoules", décrit-elle. "Mais pour une raison ou une autre, je pensais que c'était normal et que c'était ce que cela signifiait d'être considérée comme belle aux yeux de Hef."

"Je pleurais constamment pour tout et pour tout le monde"

Selon Crystal Hefner, l'état du manoir laissait également à désirer : "Cet endroit n'est pas vraiment bien nettoyé et il y a de la moisissure, et au bout d'un moment, on se sentait un peu délabré et dégoûtant. (...) Trop, trop de fêtes." Elle rapporte également que cet environnement malsain a pesé sur sa santé mentale. "J'ai l'impression que je pleurais constamment pour tout et pour tout le monde. (...) Tout cela n'était qu'une illusion. Je ne sais même pas si j'étais heureuse, pour être honnête." Lorsque Hugh Hefner l'a demandée en mariage, elle a accepté mais s'est enfuie. Finalement, après une relation destructrice, Crystal a épousé l'homme d'affaires, qui a terminé sa vie à ses côtés. L'ex playmate, qui a été en quelque sorte son aide-soignante durant les dernières années de sa vie, a reconnu qu'elle a aimé Hugh Hefner, mais a indiqué qu'elle n'avait jamais été "amoureuse" de lui.

À lire aussi :

>> Quand elle vivait au manoir Playboy, Holly Madison souffrait de complexes physiques à cause de Hugh Hefner

>> Marie Gillain refuse la "dictature de la beauté" : "La perfection est une illusion"

>> Sabine Azéma : "Cette obsession de la jeunesse et de la minceur fait du mal aux femmes et des dégâts atroces sur les jeunes filles"