Portugal : zoom sur Porto, une ville enivrante et vibrante

Comparer les vertus du mateus (vin rosé) et du rosé des coteaux d’Aix-en-Provence, plonger dans une piscine de bulles en plastique, se mettre au volant d’une Cadillac rose… Ces attractions amusantes sont au programme de Pink Palace, un parcours sur le vin rosé imaginé par le WOW (World of Wine), l’espace culturel de 35.000 mètres carrés ouvert en 2020 au bord du Douro. Son credo : informer en restant ludique et interactif. Avec pas moins de sept musées, on y découvre l’histoire mondiale du vin, la fascinante collection de verres étalée sur neuf millénaires, ou encore un parcours sur l’exploitation du chêne-liège. Chacun sera ravi d’y mesurer son poids en bouchons. Trois expériences élargissent l’horizon avec l’histoire de la ville, l’industrie textile toujours active dans la région, et le chocolat, que l’on peut déguster et accorder à l’un des portos. Une école du vin, deux galeries commerciales et une douzaine de bars et restaurants complètent l’ensemble.

Sur cet emplacement s’étendaient les chais où vieillissaient les vins de Porto. Les grandes maisons comme Sandeman, Graham’s, Cockburn’s ou Taylor’s, dont les noms évoquent la longue histoire commerciale qui a lié la ville et le Royaume-Uni, ont gardé ici leur siège. Pour conserver la douceur et le fruité du vin, on stoppe sa fermentation en le coupant d’eau-de-vie. Le porto se boit ruby (jeune) ou tawny (assemblage vieilli dans du chêne, donc intense et épicé), rouge ou parfois blanc voire additionné de tonic, sur une terrasse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles