Pourquoi cette coloration des années 2010 pourrait faire son grand retour

Elisa Casson
·1 min de lecture

Depuis plusieurs mois, de nombreuses colorations très largement inspirées du tie’n’dye se démarquent. La coloration culte des années 2010 serait-elle en train de préparer son retour ? 

Depuis près d’un an, les cheveux bicolores sont partout. Une tendance vintage remise au goût du jour par de nombreuses artistes issues de la jeune génération à l’image de Billie Eilish ou encore Dua Lipa. Si les deux jeunes femmes ont osé des contrastes très audacieux - blond et brun pour la chanteuse britannique, brun et vert fluo pour l'interprète de « Bad Guy » -, nombreuses sont les beautistas à avoir opté pour quelques mèches colorées de chaque côté de leur visage. Une tendance baptisée « Rogue Hair », popularisée par la Spice Girl, Geri Halliwell, et inspirée de la super-héroïne X-men, Rogue. C'est un fait : l’art d’arborer deux couleurs de cheveux différentes fait donc de nouveau sensation. Une statement beauté largement déjà adopté dans les années 2010 avec la coloration tie’n’dye. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rochelle de Snoo (@rochelledesnoo)

La folie du tie’n’dye 

Impossible d’être passé à côté de ce raz-de-marée capillaire. Dans les années 2010, le tie’n’dye était partout. Dans la rue ou chez nos people préférés, la mode était aux cheveux foncés sur la racine et très clairs sur les longueurs. Une technique de coloration qui permet de créer du relief dans la chevelure de façon radicale contrairement au balayage. Petit à petit, le tie’n’dye a perdu de sa superbe. Les beautistas ont préféré des colorations plus subtiles à l’image...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi