Vous pourrez désormais regarder un film sur Canal + six mois après sa sortie au cinéma

·1 min de lecture

C’est un accord historique entre la chaîne du groupe Bolloré et le cinéma français. Cette décision va permettre de réduire de deux mois la fenêtre entre la sortie en salles et sa retransmission à la télé.

La chronologie des médias a enfin mis tout le monde d’accord. Celle-ci permet de déterminer les dates auxquelles les films peuvent être diffusés en ligne et à la télévision. Cette règle permet de protéger la création et fait l’objet de nombreux débats depuis l’essor des plateformes de streaming.

Un contrat en échange d’un investissement financier

Le contrat entre le groupe Canal+ va durer jusqu’en 2024. Il permet à la chaîne de diffuser les films 6 mois après leur sortie, en exclusivité pendant neuf mois, contre huit mois auparavant. En contrepartie, la chaîne doit investir « plus de 600 millions d’euros pour les trois prochaines années dans le cinéma français et européen pour Canal+ et Ciné+ ». Reste à régler le cas des chaînes gratuites qui financent aussi le septième art.

Dès le début de l’année prochaine, Canal+ a annoncé la diffusion de « Kaamelott », « OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire », « Cruella », « Black Widow », « Titane », « Bac Nord », « The Suicide Squad » et « The Father ». De quoi contrer les grandes plateformes de streaming.

Et les plateformes de streaming ?

D'ailleurs, l’étape suivante serait de trouver un accord avec les plateformes de vidéos en lignes, comme Netflix ou Disney+, qui réclament également une meilleure position dans la chronologie des médias. Les plateformes pourront sans doute diffuser quinze mois après la sortie en salles contre...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles