Préservatifs gratuits : comment les moins de 26 ans peuvent-ils se les procurer en pharmacie ?

ISTOCK / Wavebreakmedia

"En pharmacie le préservatif sera gratuit pour les 18-25 ans. Cela va commencer dès le 1er janvier. C’est une petite révolution de prévention", avait assuré Emmanuel Macron lors d’une session du Conseil national de la refondation (CNR) consacrée à la santé des jeunes, à Fontaine-le-Comte près de Poitiers (Vienne) le 8 décembre dernier. Sur Twitter, le président de la République avait annoncé que cette nouvelle mesure concernera aussi les mineurs.

Selon un sondage mené par l'Ifop, seules 34% des personnes interrogées déclarent avoir utilisé systématiquement un préservatif lors d’un rapport sexuel. La gratuité des préservatifs se rajoute ainsi aux autres mesures de prévention, comme la contraception gratuite pour les femmes de moins de 26 ans.

Depuis le 1 janvier, seules deux marques de préservatifs sont concernées par cette mesure : les préservatifs Eden et Sortez couverts ! déjà remboursées par la Sécurité sociale sur ordonnance avant cette année. Désormais, il est possible d'en obtenir sans prescription médicale, pour les personnes de moins de 26 ans et ce, sans débourser le moindre centime. Pour en bénéficier, deux scénarios sont possibles, comme l'indique le site de l'Assurance maladie :

"Si le patient est mineur, il pourra demander l’anonymisation du dossier pour que son nom n’apparaisse pas sur le relevé envoyé aux parents par l’Assurance maladie", a assuré Pierre-Olivier Variot, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine, à Ouest-France.

A lire aussi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite