Qui est Penny Brabourne, la meilleure amie du prince Philip invitée aux funérailles ?

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
Britain's Queen Elizabeth II stand wwith the Duke of Edinburgh and Lady Brabourne, formerly Penny Romsey (right) outside Romsey Abbey, Hampshire, where she attended a service to mark the 400th anniversary of the market town's Royal Charter.   (Photo by Ian Jones - PA Images/PA Images via Getty Images)
Penny Brabourne en compagnie du prince Philip et de la reine d'Angleterre. (Photo by Ian Jones - PA Images/PA Images via Getty Images)

Covid oblige, les personnes pouvant assister aux funérailles du prince Philip ont été triées sur le volet. La plupart seront des membres de la famille du défunt, mais une autre personne a obtenu l'autorisation d'assister à la cérémonie : Penny Brabourne, la meilleure amie du duc d'Edimbourg.

L'Angleterre est en deuil depuis le 9 avril dernier, et l'annonce du décès du prince Philip. L'époux de la reine d'Angleterre s'est éteint à l'âge de 99 ans, après de nombreuses années d'une santé en berne. Et si Elizabeth II était indéniablement la femme de sa vie, une autre femme a toujours été présente aux côtés du duc d'Edimbourg : sa meilleure amie, Penny Brabourne. Cette dernière à même obtenu l'autorisation d'assister aux funérailles en comité limité, profitant peut-être de l'absence de Meghan Markle pour prendre sa place.

50 ans d'amitié

Penelope Meredith Mary Knatchbull, comtesse Mountbatten de Birmanie, fille de Reginald Eastwood, est née le 16 avril 1953. Son père était un boucher devenu un riche homme d'affaire grâce à sa prestigieuse chaîne de restaurants Angus Steakhouse. Diplômée le la London School of Economics, cette roturière a rejoint l'aristocratie britannique en 1979, en épousant Norton Knatchbull, Lord Romsey, fils et héritier de Patricia Knatchbull, deuxième comtesse de Birmanie, et de John Knatchbull, septième Baron Brabourne. Son époux n'est autre que le filleul du prince Philip, et le prince Charles en personne a assisté à leur union, puisqu'il était le témoin du marié.

Des liens entre "Lady Penny" et la famille royale se forment rapidement : si son époux est choisi pour être le parrain du prince William, en raison de son amitié envers Philip et Charles, des proches du palais de Buckingham l'affirment : la favorite de la monarchie, c'est elle. Toutefois, sa vraie proximité avec le couple royal – car non contente d'être devenue une amie proche du duc d'Edimbourg, Penny Brabourne s'entend également très bien avec la reine – s'est surtout développée à la suite d'un tragique événement. En octobre 1991, sa fille Leonora décède des suites d'un cancer du rein, à l'âge de cinq ans. Une organisation caritative, Leonora Children's Cancer Fund, est fondée en son honneur et soutenue par le prince Philip et la reine Elizabeth II, scellant définitivement l'amitié qui les unis.

The Queen And Lady Penny Brabourne At The Royal Windsor Horse Show In Home Park, Windsor. (Photo by Mark Cuthbert/UK Press via Getty Images)
(Photo by Mark Cuthbert/UK Press via Getty Images)

Des rumeurs d'infidélité

Ce n'est pas un secret : tout au long de sa vie, le prince Philip a été soupçonné d'être un homme infidèle, qui se vengeait du fait d'être dans l'ombre de sa femme en multipliant les maîtresses. Sans surprise, sa proximité avec Penny Brabourne, qui n'a fait que se développer d'année en année, a été la source de nombreux ragots, de rumeurs plus ou moins appuyées, mais qui n'ont jamais été confirmées. D'ailleurs, la reine d'Angleterre elle-même n'a jamais caché son affection envers Lady Penny, qui était présente à de nombreux événements officiels.

Penny et Philip, eux, partageaient en dépit de leurs 32 ans d'écart une belle amitié et une passion commune : la course d'attelage. Le duc d'Edimbourg avait initié son amie en 1994, et elle était rapidement devenue sa partenaire lors de compétitions équestres.

Une femme de caractère

Elégante, assurée, la comtesse Moutbatten de Birmanie a affronté bien des épreuves, notamment grâce au soutien de la famille royale britannique. Outre le décès de sa fille cadette, elle a dû faire face aux graves problèmes de drogue de son fils aîné, puis à la défection de son mari, qui s'est enfui aux Bahamas en 2010 en compagnie de sa maîtresse. En dépit de son retour, quatre ans plus tard, c'est désormais Lady Penelope qui assure la gestion du domaine familial de 2400 hectares, dans le Hampshire, ainsi que les responsabilités officielles de ce dernier. Invitée à tous les événements importants de la famille royale britannique, elle est la seule invitée des funérailles de son ami de toujours à ne pas faire partie de son cercle familial. Une exception, comme toujours.

Ce contenu peut également vous intéresser :

A LIRE AUSSI

> Couples mythiques : Prince Philip et reine Elizabeth II, love at first sight

> Mort du prince Philip, le grand amour d'Elizabeth II, quelques jours avant son 100e anniversaire

> Mort du prince Philip : l'époux de la reine Elisabeth II s'est éteint à 99 ans