Publicité

Le roi Charles III se rend à l'église pour la première fois depuis le diagnostic de son cancer

Le roi Charles III a rompu avec la tradition en révélant qu’il était atteint d’un cancer et commençait un traitement.

Il a donné de ses nouvelles et s’est montré en public dimanche, marchant aux côtés de la reine Camilla pour rejoindre l'église St. Mary Magdalene, près de la résidence royale de Norfolk. Le roi y séjourne pour sa convalescence, après avoir été traité pour une forme non précisée de cancer. Charle III a salué le public venu le soutenir et a souri en accueillant le révérend chanoine Paul Williams, recteur de Sandringham, avant l'office.

Cette apparition a eu lieu un jour après qu'il se fut exprimé pour la première fois depuis la révélation de son cancer, présentant ses remerciements pour les messages de soutien qu'il a reçus.

« Je voudrais exprimer mes remerciements les plus sincères pour les nombreux messages de soutien et les vœux que j'ai reçus ces derniers jours. Comme le savent tous ceux qui ont été touchés par le cancer, de telles pensées bienveillantes sont le plus grand réconfort et le plus grand encouragement », a écrit le monarque.

Le roi Charles III, âgé de 75 ans, comme il l’avait fait quand il avait annoncé son opération de la prostate, a également exprimé l'espoir que son combat contre le cancer puisse aider d'autres personnes et mettent en lumière les associations d’aide aux malades.

« Il est tout aussi réconfortant d'apprendre que le fait de partager mon diagnostic a contribué à promouvoir la compréhension du public et à mettre en lumière le travail de toutes les organisations qui soutiennent les patients atteints de cancer et leurs familles au Royaume-Uni et dans le reste du monde », a-t-il expliqué.

Exprimant sa gratitude aux médecins et aux infirmières, le roi Charles a ajouté : « Mon admiration de toujours pour leurs soins et leur dévouement inlassables est d'autant plus grande que j'en ai fait personnellement l'expérience ».

Charles III a commencé son traitement à Londres lundi et s'est envolé mardi pour Sandringham avec la reine Camilla. Le palais de Buckingham n'a pas révélé le type de cancer dont il souffre, mais a précisé qu'il ne s'agit pas d'un cancer de la prostate.

On ne sait pas s'il devra retourner à Londres pour un traitement supplémentaire.