Sexe tantrique : définition, bienfaits et comment le pratiquer

© iStock

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le tantrisme n'est pas (à l'origine) une pratique sexuelle : il s'agit plutôt d'une philosophie qui puise ses racines dans l'hindouisme, le bouddhisme et le taoïsme, et qui est pratiquée en Inde depuis au moins 7000 ans.

L'objectif ultime du tantrisme, c'est de faire naître une harmonie entre les deux amants : il s'agit de susciter une communion à la fois physique (à travers le toucher, les caresses, le contact des corps...), psychique (les esprits "se connectent" l'un à l'autre, les sens sont en osmose) et énergétique (les énergies sont au diapason). En résumé : on ne recherche pas l'orgasme à tout prix, ni même la performance, mais une connexion particulière avec l'autre.

Le tantrisme est loin d'être une pratique acrobatique : il est donc accessible à tous les couples ! En revanche, il est nécessaire d'avoir du temps devant soi : bien loin du "quickie", le sexe tantrique nécessite en effet du calme et de la concentration… Un "rapport tantrique" peut ainsi durer plusieurs heures.

Par ailleurs, la pratique du sexe tantrique implique une confiance absolue dans son / sa partenaire : on recherche une osmose, une connexion totale avec l'autre !

Sexe tantrique : pour qui est-il bénéfique ? Le sexe tantrique est recommandé en cas de baisse de libido (fréquente chez les femmes après la ménopause, mais qui concerne aussi les hommes), en cas de troubles de l'érection (lorsqu'ils sont ponctuels, sinon il faut consulter un médecin) ou encore en cas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite