Sophie Davant : sa fille, Valentine, fait de rares confidences sur leur relation… « Elle a pleuré, elle m’a suppliée de ne pas partir trop loin d'elle »

Bestimage

Valentine Sled, la fille de Sophie Davant, fait des confidences sur son enfance. Elle revient sur la relation qu’elle entretient avec sa mère et s’ouvre sur la notoriété de ses parents.

Sophie Davant a deux enfants, Valentine et Nicolas, nés de ses amours avec Pierre Sled. Tout comme ses parents, Valentine évolue dans le monde des médias. Passionnée de gastronomie, la jeune femme de 26 ans est journaliste culinaire. Elle est notamment chargée de la rubrique food de S le magazine de sa mère Sophie Davant.

Sur Gala.fr, Valentine Sled fait quelques confidences sur son enfance, la notoriété de ses parents ainsi que son parcours pour s’affirmer.

Les plateaux de télévision, Valentine Sled les a connus dès son plus jeune âge : « Avec mon frère, on s’est rendus sur les plateaux télé avant de savoir marcher. C’est un environnement familier pour moi. Voir mes parents dans le petit écran, j’ai toujours trouvé ça normal. » Et de préciser : « Je me souviens quand j’étais petite, je croyais que tous les parents faisaient ça et je ne comprenais pas que, par rapport à mes autres camarades, ma mère soit la seule à la télévision ! ». Si Sophie Davant avait un emploi du temps chargé, elle faisait tout pour être présente : « Quand on était petits, c’est vrai qu’elle travaillait beaucoup et on la voyait assez peu. Pour autant, elle dégageait du temps pour nous et on passait tous nos week-ends et vacances avec elle. Ce n’était pas une maman qu’on ne voyait jamais. »

La notoriété de ses parents a pu être un poids par moment. Valentine Sled confie : « Durant l’adolescence, j’étais quelqu’un...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - La minute de Sophie Davant

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles