Soprano : retour sur son histoire d'amour avec Alexia, la mère de ses enfants

·4 min de lecture
Getty

Marié depuis quatorze ans, Soprano se fait discret sur sa vie. Pour préserver ses enfants et sa compagne de son succès, le rappeur ne se livre que très rarement. À l'occasion de la diffusion de la comédie musicale "Soprano, retour dans les années 80", le vendredi 10 septembre 2021, retour sur son histoire d'amour avec Alexia.

L’ambiance est à la nostalgie. Vendredi 10 septembre 2021, Soprano retourne dans les 80, le temps d’une soirée. À travers une comédie musicale jouée à La Seine Musicale, le Marseillais et Camille Combal redécouvriront les titres cultes, expressions, sans oublier les coupes de cheveux et tenues qui ont marqué toute une génération. Entre humour et chanson, les deux acolytes devront tout faire pour revenir dans le présent. Un programme inédit que ses filles et son fils (respectivement 14 ans, 12 ans et 9 ans, ndlr) ont adoré découvrir. "Ils étaient morts de rire devant les blagues et les expressions démodées de Camille Combal ! J’étais surpris de voir qu’ils aimaient son style vestimentaire des années 1980. Peut-être parce que ça leur rappelle Stranger Things, leur série préférée", s’est-il réjoui dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Alexia n'a que faire de la notoriété de Soprano

Proche de sa famille, le chanteur ne se confie que très rarement sur sa vie privée. En couple avec Alexia, il se fait très discret quant à leur relation qui a débuté dans les années 2000. "Au début, elle ne voulait pas de moi, car je faisais de la musique. C’est moi qui l'ai grattée (…) Elle cherchait un mec à la maison et moi, je ne suis jamais là. (…) Après, elle reste avec moi parce que je suis trop beau gosse", s’est-il souvenu avec humour dans les colonnes du Parisien, le 9 novembre 2008. En 2006, Saïd M’Roumbala, de son vrai nom, réussit pourtant à la prendre pour épouse.

Vidéo. (Re)découvrez le parcours de Soprano

Inconnue du grand public, la Comorienne reste loin des tapis rouges : "Je la protège et refuse la couverture des magazines people. Ma femme n'a rien demandé, elle est juste tombée amoureuse d'un mec connu (…) Si j'ai un problème un jour dans mon couple, je ne veux pas que tout le monde s'en mêle". Ce qui ne l’empêche pas de lui dédier certains de ses titres, comme il l’a rappelé à Purebreak en 2014 : "C'est vrai qu'aujourd'hui, à l'heure où un rap très dur est mis en avant, c'est plus difficile de faire une chanson où tu parles de l'amour de ta fille. Mais moi, je ne réfléchis pas vingt fois. Il n'y a aucune bataille. Je suis comme ça, donc je le fais. Faire une chanson où je dis que j'aime ma femme, j'aime ma fille, c'est moi, point barre".

Vidéo. Soprano se confie sur ce qui fait "hurler" sa femme

"Mon épouse ne s'intéresse pas à mon succès. Elle aime ce que je suis en tant qu’homme", a confié l’interprète de Millionnaire en 2014, toujours au Parisien. L’année après leur union, ils accueillent Inaya, puis Lenny en 2009 et enfin Luna en 2012. De son côté, Soprano est papa depuis l’âge de 16 ans, d’un petit garçon né sous X. Dans les colonnes de Télé-Loisirs, il est revenu sur l’éducation qu’il souhaite inculquer à ses enfants : "Je parle beaucoup avec mes enfants. S'ils font une bêtise, je leur explique. Quand ils n'écoutent pas, je crie". Avant d’ajouter :"Il n'y a pas de photos d'eux sur Internet. Ils n'ont pas choisi cette vie. Ils n'ont rien demandé. Quand je rentre chez moi, j'essaie d'avoir une vie normale et de garder les pieds sur terre. Mes disques d'or sont à la cave. J'amène mes enfants à l’école".

Soprano espère retrouver son fils né sous X

Quant à son fils, qu’il n’a jamais connu, il s’est livré avec émotions dans les colonnes du Parisien en 2018 : "Cela m’a marqué, j’ai appris des semaines après que l’enfant était né. C’était il y a longtemps. Aujourd’hui, si nous devons reprendre contact, cela ne pourrait venir que de lui. Moi, je n’en ai pas le droit. C’est très compliqué, même si j’ai réussi à apaiser la situation avec la personne avec qui j’ai eu cet enfant ". Une épreuve bouleversante qu’il raconte dans ses textes : "Le temps ne pourra jamais me rembourser, jamais me le ramener. J’ai perdu dix-huit ans. J’ai eu la chance de me marier, d’avoir des enfants. On continue, on essaie d’être souriant. On espère que tout va mieux de l’autre côté en espérant qu’un jour, peut-être, des liens nous ramènent".

À lire aussi :

>> "Soprano, retour dans les années 80" : "Même si c’est une émission télé, c’était un peu un concert", annonce Soprano

>> Soprano : “J’avais 10 ans quand j’ai vu mon premier mort”

>> Soprano : son témoignage bouleversant sur son premier enfant né sous X

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles