Publicité

Susan Sarandon s'excuse pour ses commentaires lors d'un rassemblement pro-palestinien

Susan Sarandon s'excuse pour ses commentaires lors d'un rassemblement pro-palestinien

Susan Sarandon s'est excusée pour les commentaires qu'elle a tenus lors d'un rassemblement pro-palestinien qui lui ont valu d'être lâchée par ses représentants.

La star de Thelma & Louise a pris la parole lors d'une manifestation à New York, le 17 novembre, et a été filmée en train de dire : « Beaucoup de gens ont peur d'être juifs en ce moment et ont un avant-goût de ce que ça fait d'être musulman dans ce pays, d'être si souvent soumis à la violence. »

Ce commentaire a suscité l’indignation car les personnes de confession juive ont régulièrement été la cible de crimes de haine et de persécutions, y compris d’attaques violentes ces dernières années. Ses représentants chez United Talent Agency ont révélé qu'ils avaient rompu leurs liens avec elle à la suite de la controverse.

S'excusant vendredi (1er décembre 23) dans une publication sur Instagram, elle a écrit : « Récemment, j'ai assisté à un rassemblement au côté d'un groupe diversifié d'activistes cherchant à mettre en lumière la crise humanitaire urgente à Gaza et à appeler à un cessez-le-feu. »

Elle a poursuivi : « Je n'avais pas prévu de parler, mais j'ai été invitée à monter sur scène et à dire quelques mots. Cette formulation était une terrible erreur, car elle implique que jusqu'à récemment, les Juifs étaient étrangers à la persécution, alors que l'inverse est vrai. Comme nous le savons tous, depuis des siècles d'oppression et de génocide en Europe jusqu'à la fusillade de Tree of Life à Pittsburgh, en Pennsylvanie, les Juifs sont depuis longtemps familiers avec la discrimination et la violence religieuse, qui perdurent encore aujourd'hui. »

Elle a ensuite exprimé ses regrets suite à ses commentaires et s'est excusée. « Je regrette profondément d'avoir diminué cette réalité et blessé les gens avec ce commentaire, a ajouté la star de 77 ans. J'avais l'intention de faire preuve de solidarité dans la lutte contre l'intolérance de toutes sortes, et je suis désolée de n'avoir pas réussi à le faire. Je poursuivrai mon engagement en faveur de la paix, de la vérité, de la justice et de la compassion pour tous. J'espère que nous pourrons nous rencontrer avec amour et une volonté d'engager le dialogue, en particulier avec ceux avec qui nous ne sommes pas d'accord. »

UTA n'a pas encore commenté ses excuses.