Publicité

Tiorfan : indications, posologie et précautions à prendre avec ce médicament antidiarrhéique

En cas de diarrhées, en complément de mesures diététiques et d’utilisation de solutions orales de réhydratation chez l’enfant, la prise de certains médicaments peut permettre de stopper les symptômes. Le Tiorfan agit au niveau de l’intestin en empêchant une hypersécrétion d’eau et d’électrolytes, à l’origine de la diarrhée.

Le Tiorfan est un médicament antidiarrhéique. Ce médicament permet de traiter les crises de diarrhées aigües en complément de mesures diététiques et de solutions de réhydratation chez les enfants. La molécule active présente dans le Tiorfan est le racécadotril. Cette molécule agit en diminuant la sécrétion intestinale d’eau et d’électrolytes. Le Tiorfan permet d’inhiber une enzyme particulière appelée enképhalinase intestinale, qui a pour rôle de dégrader certains peptides au niveau de l’intestin, dont les enképhalines, qui permettent de réduire l’hypersécrétion intestinale.

Le Tiorfan est un médicament existant sous plusieurs formes. Il est disponible sous forme de solution buvable, de sachets à dissoudre dans un liquide ou encore sous forme de gélules. Chez l’adulte, le médicament se présente sous forme de gélules dosées à 100 mg. Le premier jour du traitement, une gélule doit être prise d’emblée, puis la prise peut aller jusqu’à trois gélules par jour (en comptant la prise d’emblée). Les gélules doivent être avalées avec un grand verre d’eau et si possible pendant les repas. Les jours suivants, la prise peut aller jusqu’à 3 gélules par jour sans dépasser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite