Un homme transgenre qui vient d’accoucher a confié que c’était “affreux, pu****”

Freddy McConnell revient sur sa grossesse et son accouchement dans le film ‘Seahorse’

Un homme transgenre, qui a accouché de son fils alors qu’il était légalement reconnu comme un homme, s’est exprimé sur les difficultés de la grossesse.

Freddy McConnell, 32 ans, a eu un enfant grâce à un don de sperme. Il affirme dans un nouveau documentaire Seahorse: The Dad Who Gave Birth, qui revient sur son parcours de plus de 3 ans pour devenir père, que la grossesse serait prise plus au sérieux si davantage d’hommes accouchaient.

“Si tous les hommes étaient enceints, on parlerait beaucoup plus de la grossesse et elle serait prise plus au sérieux”, confie-t-il dans le film.

Il précise : “Mer**, c’est horrible, pu****. Si les hommes devaient traverser ça tout le temps, on en entendrait parler sans arrêt”.

“Seahorse” revient sur trois ans d’efforts pour devenir père. [Photo:BBC/Mark Bushnell]
“Seahorse” revient sur trois ans d’efforts pour devenir père. [Photo:BBC/Mark Bushnell]

Dans le film réalisé par la documentariste anglaise récompensée Jeanie Finlay, F. McConnell arrête son traitement de testostérone afin d’avoir un enfant.

“Je pense avoir vraiment sous-estimé la difficulté d’être devant la caméra et filmé autant”, confie F. McConnell dans la bande-annonce. “Je me souviens avoir pensé ‘c’est très bizarre, je vais m’y habituer’, mais je ne m’y suis jamais habitué”.

La mère de F. McConnell, Esme, qui apparaît également dans le documentaire confie avoir eu peur lorsque Freddy avait révélé souhaiter changer de sexe, craignant de ne pas avoir de petits-enfants.

“Je me suis dit, oh mon Dieu, ça signifie que je n’aurai pas de petits-enfants de Freddy”, confie-t-elle.

Elle n’avait visiblement pas besoin de s’inquiéter.

“J’ai toujours voulu avoir des enfants un jour. Les femmes ne sont pas les seules à ressentir ce besoin”, confie F. McConnell dans la bande annonce.

Freddy McConnell a commencé sa transition à 25 ans.

Il a pris de la testostérone et a subi une double mastectomie. Il a toutefois décidé de ne pas subir d’hystérectomie afin de pouvoir tomber enceint.

Freddy McConnell a entendu parler d’un homme qui avait accouché aux États-Unis et a décidé d’avoir un enfant grâce à un don de sperme.

Freddy a donc arrêté la testostérone pour avoir un enfant, et son corps a commencé à redevenir comme avant, en phase de pré-transition. Il a ainsi de nouveau eu ses règles.

“Ce film raconte l’arrivée d’un bébé, mais je n’ai pas l’impression de vivre l’arrivée d’un bébé ou une grossesse, il s’agit plutôt d’une perte d’identité bien plus profonde”, confie-t-il.

Freddy McConnell avait envisagé d’avoir des enfants avant sa transition avant de changer d’avis.

“Je devais définir qui j’étais avant d’avoir un enfant”, a-t-il confié dans une interview avec The Guardian.

Wyley Simpson, 28 ans, est un autre homme transgenre qui a évoqué son expérience avec la grossesse.

En février 2018, W. Simpson a été surpris de découvrir qu’il était enceint suite à sa transition pour devenir un homme.

Il s’agissait de la première grossesse pour W. Simpson et son fiancé Stephan Gaeth. W. Simpson a accouché de leurs fils, Rowan, par césarienne en septembre dernier.

Francesca Specter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles