Publicité

Raquel Garrido et Alexis Corbière réagissent à la garde à vue de leur fille accusée d'antisémitisme

La jeune femme de 22 ans a été arrêtée, ce mardi 16 janvier au matin, puis placée en garde à vue après des messages diffusés sur X en octobre dernier et une vidéo dans laquelle elle se revendiquerait antisémite. Ses parents, Alexis Corbière et Raquel Garrido, ont publié un communiqué commun au lendemain de la révélation de l'affaire.

Une réaction très attendue depuis l'éclosion de l'affaire. Alexis Corbière et Raquel Garrido ont publié, ce jeudi 18 janvier, un communiqué au lendemain de la révélation d'une enquête portant sur leur propre fille, Inès Corbière, soupçonnée d' antisémitisme et d'apologie du terrorisme. Dans leur communiqué commun, les élus de Seine-Saint-Denis expriment leur « compréhension et affection auprès de toutes les personnes choquées à la lecture ou à l’écoute des propos ou expressions qui sont diffusées dans cette affaire ».

L'enquête a été ouverte à la suite de signalements adressés au pôle national de lutte contre la haine en ligne (PNLH) « par des associations de lutte contre la discrimination », selon le parquet de Paris joint ce mercredi 17 janvier par le journal « Libération », confirmant une information du « Parisien ». En cause, une vidéo d’elle et des messages qui sont actuellement examinés par la justice.

Une justiciable comme les autres

Disant comprendre néanmoins « l'intérêt du public et de la presse à l'égard de [leur] famille », Alexis Corbière et Raquel Garrido estiment toutefois «indispensable» de faire une «stricte distinction» entre eux, «sur lesquels incombent, en tant que personnalités politiques de premier plan, des obligations de transparence et de rendu de compte, et [leurs] trois enfants, qui non seulement n’ont pas cette obligation à l’égard du public, mais doivent, au contraire, bénéficier...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi