Bronchiolite : les indicateurs en baisse pour la 3e semaine consécutive, le pic de l’épidémie a-t-il été atteint ?

Le pic de l’épidémie de bronchiolite a été atteint, indique Santé Publique France. Elle entame lentement sa décroissance avec une diminution des indicateurs syndromiques pour la troisième semaine consécutive. Pathologie infectieuse généralement présente dès l'automne et pendant les mois d'hiver, la bronchiolite est très contagieuse. Elle est transmise principalement par les adultes et les "grands" enfants, ces derniers pouvant être porteurs du VRS mais être asymptomatiques ou simplement présenter un rhume. La transmission du virus peut se faire soit par les sécrétions respiratoires (toux, éternuements, postillons) soit par contact direct ou indirect (baisers, objets souillés par les mains ou la salive).

La bronchiolite est une maladie respiratoire très fréquente chez les nourrissons et les enfants de moins de deux ans. Elle est le plus souvent transmise par le "virus respiratoire syncytial" (VRS). Cependant, d’autres virus susceptibles d’induire des bronchiolites circulent actuellement, et en particulier les rhinovirus.

Un nouveau traitement préventif, le Beyfortus, est désormais proposé à tous les nourrissons nés après le 6 février 2023.

Dans son bulletin épidémiologique du 27 décembre 2023, Santé Publique France indique qu’en semaine 51 (du 18 au 24 décembre 2023), “les indicateurs syndromiques étaient en diminution pour la troisième semaine consécutive tout en restant à un niveau élevé dans toutes les régions hexagonales”. SPF précise que “le pic de l’épidémie de bronchiolite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite