Est-ce légal de bronzer seins nus à la plage ?

·3 min de lecture
Liberation, relaxed Hispanic young woman in throwing bikini top in the air in a Caribbean cay beach. Topless female freedom.

Le soleil est enfin au rendez-vous sur la France entière, et les plages ont été prises d'assaut par les vacanciers bien décidés à peaufiner leur bronzage. Mais plusieurs femmes ont été sommées de remettre leur haut de maillot de bain, par d'autres plaisanciers comme par les forces de l'ordre. A tel point que certains se posent la question : le monokini est-il légal en France ?

Depuis le début du mois de juillet, plusieurs femmes ont pris la parole sur les réseaux sociaux pour raconter les mésaventures qui leur sont arrivées lors de leurs vacances au soleil. "Plusieurs personnes sont venues se plaindre que je faisais du monokini, affirmant que je "m'exhibais"", nous raconte Lucie*, 27 ans, en vacances avec des amies à Nice. Même problème pour Justine*, 35 ans, qui elle a eu affaire aux forces de l'ordre : "C'est carrément un policier qui est venu me dire de remettre le haut de mon maillot de bain, sous peine de me prendre une amende !", regrette-t-elle, toujours outrée de la situation. Et pourtant, contrairement au sexe sur la plage, leur attitude n'avait rien d'illégal. 

Vidéo. Des drones pour surveiller la plage

Seins nus à la plage : que dit la loi ?

Le fait de bronzer topless a toujours fait polémique, les seins étant encore souvent considérés comme un organe sexuel. La preuve avec la censure qui touche toujours les tétons des femmes sur les réseaux sociaux, ou les études qui affirment que des tétons apparents sous un tee-shirt sont considérés comme une circonstance atténuante lors d'une agression sexuelle. Toutefois, si vous décidez de faire du monokini à la plage, quelle qu'elle soit, rien n'y personne ne peut y redire quoi que ce soit.

La loi est formelle à ce sujet. Si l'article 222-32 du Code pénal dispose que : "L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende", ce dernier ne concerne plus ni les seins nus ni les maillots de bain très échancrés ou façon string, grâce à l'évolution des moeurs et de son usage répandu. En revanche, vous devrez vous couvrir pour accéder aux sanitaires, aux bars et restaurants de plage, ou encore pour regagner votre voiture sur le parking : ce qui est toléré à la plage ne l'est pas ailleurs.

Attention, certaines plages sont réglementées

Toutefois, il existe une exception à la règle. Le fait d’être seins nus sur une plage peut constituer une contravention sur certaines plages, si ces dernières sont réglementées par voie d’arrêté municipal. Ce type d'arrêté peut proscrire certaines tenues, aussi bien le bronzage topless que le burkini, qui a beaucoup fait polémique également. Cependant, ces arrêtés doivent être clairement affichés à l'entrée des plages concernées, afin que les vacanciers et les vacancières n'aient pas de mauvaises surprises. Pour éviter les problèmes, pensez donc à vous renseigner avant de partir, ou tout simplement en arrivant à la plage en consultant les panneaux d'information, généralement situés près des postes de secours.

Ce contenu peut également vous intéresser :

A LIRE AUSSI

>> Avoir ses règles à la plage : comment éviter les galères ?

>> Fouiller dans le téléphone de son partenaire, un red flag ? Pas pour tout le monde !

>> Maternité et pression sociale : "Ma mère, mon médecin, la société... Tout le monde veut me voir enceinte"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles