Couvre-feu à 21h en plus du confinement ? L’annonce de Gabriel Attal provoque un tollé sur Twitter

Katia Rimbert
·Journaliste
·4 min de lecture

Le porte-parole du gouvernement a annoncé ce 3 novembre qu’un couvre-feu allait bientôt être instauré à Paris et en Île-de-France, en plus du confinement. Une annonce rapidement démentie par Matignon, qui assure que rien n’a encore été décidé en ce sens. Mais sur Twitter, les internautes se sont insurgés (souvent avec beaucoup d’humour) contre cette potentielle future restriction.

La boulette. Ce mardi 3 novembre, Gabriel Attal a parlé un peu trop vite. Au micro de BFM-RMC, il a annoncé qu’un couvre-feu allait être mis en place dans la capitale et éventuellement dans toute la région Île-de-France. Et ce, en plus du confinement instauré depuis le 29 octobre. "On va réinstaurer un couvre-feu à Paris et peut-être en Île-de-France à 21h. C'est le ministre de l'Intérieur qui le dira dans la journée”, a affirmé le porte-parole du gouvernement à Jean-Jacques Bourdin. Des propos qui ont été contredits par Matignon dans la foulée : "Cette décision n'est absolument pas décidée à ce stade".

Incompréhension et mécontentement sur Twitter

Couac, cafouillage, désaccord au sein de l'exécutif… Quoi qu’il en soit, l’intervention de l’homme politique n’est pas passée inaperçue et a provoqué la colère de nombreux téléspectateurs. Sur Twitter, c’est plutôt l’incompréhension qui règne. Confinement + couvre-feu ? Les calculs sont pas bons Kévin.

Les twittos ne comprennent pas l’utilité de mettre en place un couvre-feu à 21 heures dans une zone réduite alors que l’ensemble des Français est confiné. Ils jugent cette mesure absurde. Est-ce bien utile d’empêcher la population de sortir après 21 heures alors que seules les sorties exceptionnelles et à raison d’une heure par jour sont autorisées ? Dis comme ça, c’est vrai que ça ne parait pas limpide.

Certains ont tout de même souligné, avec humour, un point intéressant. Si une telle mesure prenait effet, ce sont les propriétaires des animaux de compagnie qui seraient bien embêtés... Car privés d’emmener leur boule de poils faire ses besoins après 21 heures. Pas bête. Bon, on vous rassure, si (on utilise bien le conditionnel, hein) cette nouvelle restriction était vraiment en vigueur, ils auraient une dérogation pour aller promener Rex ou Félix.

“Attention, nouvelle règle !”

Les internautes ont aussi pointé du doigt les changements à répétition du gouvernement. Selon eux, les restrictions sont tellement changeantes que cela devient difficile à suivre. Il est vrai qu’entre la polémique de la fermeture des librairies, mais aussi l’interdiction des rayons non-essentiels des grandes surfaces ou encore les multiples attestations de sortie disponibles pendant le confinement... On se croirait un peu dans Koh-Lanta.

A LIRE AUSSI

>> Reconfinement : les ventes de sextoys et gadgets érotiques explosent

>> Reconfinement : les tweets qui prouvent que l'on peut (malgré tout) essayer d'en rire

>> Couvre-feu : les meilleurs tweets aussi déprimants que remplis d'humour