L’adolescence est beaucoup plus longue qu’avant et se terminerait… A presque 25 ans

Katia Rimbert
Journaliste
L’adolescence est beaucoup plus longue qu’avant et se terminerait… A presque 25 ans

Selon une étude australienne, la période de l’adolescence se serait étendue ces dernières décennies. Elle commence plus tôt mais elle se termine aussi (et surtout) bien plus tard. Explications.

Vous avez des ami.e.s en pleine crise d’ado à 25 ans ? Vous avez l’impression de ne rien avoir accompli depuis que vous êtes entré dans la vingtaine ? Il y a peut-être une explication scientifique à tout cela. Les millenials seraient de grands ados. Pourquoi ? Parce que l’adolescence se serait allongée.

Les adulescents, nouveaux ados ?

À la base, la période qui nous fait passer de l’enfance à l’âge adulte se déroule entre 11-13 ans pour les filles et 13-15 ans pour les garçons jusqu’à environ 19 ans. Juste après la majorité, quoi. Sauf que ça c’était avant. À l’époque où on se mariait assez jeune, où on travaillait dès qu’on le pouvait avec ou sans diplôme, où on avait des enfants assez tôt… Bref, où on était plongé dans le grand bain de la vie d’adulte avant d’avoir eu le temps de dire ouf. De nos jours, cela n’a plus rien à voir.

Les études sont plus longues, les jeunes - étudiants ou actifs - sont souvent contraints de rester vivre chez papa-maman pour des raisons économiques (le phénomène Tanguy revient en force, d’ailleurs), la carrière et l’épanouissement personnel passent souvent avant la volonté de fonder une famille, le mariage et l’arrivée de bébé sont retardés… En gros, on reste dans un entre-deux mais on ne passe pas vraiment le cap.

Repousser les responsabilités

C’est ce que démontre une étude coordonnée par Susan Sawyer, du centre pour la santé des adolescents du Royal Children's Hospital de Melbourne, parue dans la revue Lancet Child and Adolescence Health en 2018. Les chercheurs expliquent aussi que les jeunes filles britanniques ont leurs règles plus tôt (vers 12 ou 13 ans en moyenne), l’âge des premières menstruations ayant reculé de quatre ans en 150 ans au Royaume-Uni.

L’enquête prône donc la redéfinition de l’âge de l'adolescence, qu’elle juge en l’état "excessivement restrictive". Les chercheurs affirment que cette période devrait être étendue sur 14 ans : de 10 à 24 ans. Cela peut paraître un peu long mais après tout ne dit-on pas que les quarantenaires sont les nouveaux trentenaires ?

A LIRE AUSSI

Les VSCO girls : portrait-robot de ces ados aussi stylées qu’énervantes qui envahissent Instagram

Qui sont ces jeunes qui ne boivent plus d'alcool ?

Remballez vos clichés, les seniors passent plus de temps devant des écrans que les jeunes