Balance

23 SEPTEMBRE - 22 OCTOBRE

Amour : Plaisir et bien-être ! Voilà le programme alléchant qui vous attend. Vos relations gagneront en harmonie. Célibataire, vous pourriez vivre une passion agréable, aussi brève qu'intense. Votre sensibilité sera à fleur de peau. Votre cœur chavirera pour un rien.

Travail-Argent : Ne vous laissez pas gagner par la nervosité ambiante, et restez à l'écart de toutes les discussions qui pourraient être trop animées. Vous rêvez depuis longtemps d'un avancement. Sachez que le temps travaille pour vous mais il vous faudra encore attendre.

Santé : Vous devez évacuer le stress. Protégez votre peau, hydratez-la.

16 august
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Tabac : dans quelle région fume-t-on le plus ?

    Dans une étude publiée ce mardi, Santé publique France révèle que la consommation de tabac fluctue en fonction de la zone géographique, mais aussi fortement en fonction du sexe.

  • Roland-Garros: sur sa terre sacrée, pas de miracle pour Nadal

    Vient-on d'assister au 116e et tout dernier match de l'inégalable carrière de Rafael Nadal au tournoi de Roland-Garros ?- Objectif JO - Comme en conférence de presse d'avant-tournoi, Nadal a répété qu'il y avait un "gros pourcentage" de chance qu'il s'agisse de son dernier Roland-Garros mais qu'il ne voulait pas l'affirmer "à 100%".

  • Frappe israélienne sur Rafah: le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir en urgence ce mardi

    Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira ce mardi 28 mai dans l'après-midi à la demande de l'Algérie, moins de 48 heures après une nouvelle frappe meurtrière d'Israël dans la bande de Gaza.

  • Nouvelles frappes à Rafah, réunion d'urgence du Conseil de Sécurité

    Israël multiplie mardi les frappes sur Rafah malgré les condamnations de son bombardement meurtrier contre un camp de déplacés local qui a poussé le Conseil de sécurité de l'ONU à convoquer une réunion d'urgence sur la situation dans ce secteur de Gaza. De leur côté, l'Espagne, la Norvège et l'Irlande vont reconnaître mardi l'Etat de Palestine lors d'une conférence de presse à Bruxelles, une annonce faite la semaine dernière et qui avait suscité l'ire d'Israël.Sur le terrain, les équipes de l'AFP à Rafah ont fait état tôt mardi de frappes aériennes et de tirs dans le centre et l'ouest de Rafah, ville à la pointe sud de la bande de Gaza où les militaires ont entamé, début mai, une opération terrestre.Ces nouveaux bombardements interviennent dans la sillage d'une vague internationale de condamnations d'une frappe à Rafah, qui a fait dimanche soir 45 morts et 249 blessés, selon le ministère de la Santé à Gaza, et mis le feu à des tentes occupées par des Palestiniens dans un camp de déplacés.Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a regretté "un accident tragique". L'armée israélienne a dit enquêter sur la mort de victimes civiles après avoir dit, dans un premier temps, avoir ciblé deux hauts responsables du Hamas avec des "munitions précises"."Bouleversée", Washington a appelé son allié israélien à "prendre toutes les précautions pour protéger les civils". Le Canada s'est dit "horrifié" et le président français Emmanuel Macron "indigné". Environ 10.000 personnes se sont réunies à proximité de l'ambassade israélienne à Paris pour dénoncer ces bombardements.La foule, parmi laquelle certains portaient des keffiehs, a brandi des drapeaux palestiniens et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: "On ne tue pas un enfant, qu'il soit juif ou palestinien: Stop aux bombardements, free Palestine", "Rafah, Gaza on est avec toi", a constaté l'AFP.- Réunion d'urgence -"Je condamne les actions d'Israël qui ont tué de nombreux civils innocents qui cherchaient seulement à se protéger de ce conflit meurtrier. Il n'y a pas d'endroit sûr à Gaza. Ces horreurs doivent cesser", a déclaré de son côté le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence mardi après-midi, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques.Cette réunion à huis clos a été demandée par l'Algérie, membre non permanent du Conseil, ont précisé plusieurs de ces sources à l'AFP. L'ONU a demandé une enquête "complète et transparente" sur le bombardement de Rafah.La Défense civile palestinienne a fait état de nombreux corps "carbonisés" dans l'incendie qui a ravagé le camp de déplacés de Barkasat, géré par l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), dans le nord-ouest de Rafah. "Nous avons vu des corps carbonisés, démembrés (...) des cas d'amputations, des enfants blessés, des femmes et des personnes âgées", a témoigné Mohammed al-Mughayyir, un responsable de la Défense civile dans la bande de Gaza. - "Enfer sur Terre" -Des images du Croissant-Rouge palestinien, selon lequel le lieu visé par la frappe avait été désigné par Israël "comme une zone humanitaire", montrent des scènes de chaos, des ambulances toutes sirènes hurlantes et des secouristes en pleine nuit sur un site en feu, évacuant les blessés parmi lesquels des enfants.Des images de l'AFP au petit matin, après la frappe, montrent les restes carbonisés de tentes de fortune et de véhicules."Les gens n'ont pas seulement été blessés ou tués, ils ont été brûlés vifs", a témoigné Mohammad Hamad, 24 ans. "La fille de mon cousin, une enfant de 13 ans tout au plus, faisait partie des +martyrs+. Ses traits étaient méconnaissables car les éclats d'obus lui ont arraché le visage"."Les images de la nuit dernière témoignent de la transformation de Rafah en enfer sur terre", a déclaré Philippe Lazzarini, chef de l'Unrwa, affirmant que certains employés de l'agence étaient portés disparus.- Après la CIJ -La frappe meurtrière sur Rafah est intervenue quelques heures après des tirs de roquettes, revendiqués par le Hamas, sur la métropole israélienne Tel-Aviv depuis Rafah, mais aussi deux jours après une décision de la Cour internationale de justice, la plus haute juridiction de l'ONU, qui avait ordonné vendredi à Israël de suspendre ses opérations à Rafah.Selon l'ONU, cette opération avait déjà poussé, en près de trois semaines, quelque 800.000 Palestiniens à la fuite, forçant ainsi des personnes qui avaient tenté de trouver refuge à Rafah plus tôt dans la guerre à se déplacer à nouveau.La guerre a été déclenchée par une attaque menée le 7 octobre sur le sol israélien par des commandos du Hamas infiltrés depuis la bande de Gaza, entraînant la mort de plus de 1.170 personnes, majoritairement des civils, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir de données officielles israéliennes.Ce jour-là, 252 personnes ont été emmenées comme otages dans le territoire palestinien, dont 121 sont toujours retenus à Gaza, incluant 37 qui sont morts, selon l'armée. Les représailles d'Israël, qui dit vouloir anéantir le Hamas, ont fait au moins 36.050 morts dans la bande de Gaza, essentiellement des civils, selon le ministère de la Santé de l'administration Hamas dans le territoire palestinien.Médiateur clé avec le Qatar et les Etats-Unis dans les efforts diplomatiques pour parvenir à un cessez-le-feu, l'Egypte a condamné un "bombardement délibéré des forces israéliennes sur des tentes de déplacés".Le Qatar a prévenu que les frappes israéliennes à Rafah pourraient "compliquer les efforts de médiation" et ce, à l'heure où l'ONU prévient d'une famine imminente dans la bande de Gaza assiégée, où la plupart des hôpitaux ne fonctionnent plus.bur-gl/roc 

  • Royaume-Uni: après la mort d'un pilote dans un crash, des avions de la Seconde Guerre mondiale cloués au sol

    Ces avions reprendront du service quand il sera "sûr et approprié" de les faire décoller à nouveau, a annoncé l'armée de l'air britannique ce lundi 27 mai.

  • L'armée égyptienne annonce la mort d'un garde-frontière dans des "tirs" à la frontière avec Rafah

    Un garde-frontière egyptien est mort ce lundi 27 mai près de Rafah. L'armée israélienne dit examiner un "incident" impliquant des "tirs" à la frontière égyptienne.

  • La Marine française saisit 2,4 tonnes de cocaïne sur un navire au large de la Martinique

    Le trafic de stupéfiants est particulièrement intense dans l'arc Antilles-Guyane, les trafiquants empruntant tous les vecteurs pour acheminer des quantités de plus en plus importantes depuis l'Amérique du Sud vers l'Europe ou les États-Unis.

  • Papouasie-Nouvelle-Guinée : plus de 2.000 personnes ensevelies à la suite d'un glissement de terrain, selon les autorités

    Un vaste glissement de terrain a enseveli plus de 2.000 personnes dans les hautes terres de Papouasie-Nouvelle-Guinée, ont annoncé lundi les autorités de ce pays du Pacifique, appelant la communauté internationale à fournir de l'aide.Selon la Banque mondiale, la Papouasie-Nouvelle-Guinée a l'un des climats les plus humides du monde et de violentes précipitations frappent régulièrement ses régions humides, dans les hauts plateaux.

  • Flamme olympique: une simple amende pour un homme condamné pour apologie du terrorisme ayant violé une mesure d'entrave

    Un homme arrêté jeudi 23 mai en marge du passage de la flamme olympique à Bordeaux, dans une zone qui lui était interdite pour cause d'antécédents d'apologie du terrorisme, a été condamné lundi à 600 euros d'amende.

  • Le pape François utilise une insulte homophobe lors d’un discours devant des évêques

    Le pape aurait dit le mot « frociaggine », qui peut se traduire par « pédés », au cours de la Conférence épiscopale italienne.

  • Le pape utilise une insulte pour parler des homosexuels dans l'Église

    D'après plusieurs médias italiens, le pape a demandé aux évêques de ne pas accueillir de personnes homosexuelles lors de séminaires religieux.

  • Guerre en Ukraine : Des membres du groupe de rock russo-bélarusse Bi-2 obtiennent la nationalité moldave

    PASSEPORT, S’IL VOUS plaît - Plusieurs membres du groupe russo-bélarusse Bi-2, et leurs proches, ont obtenu la nationalité moldave. Ils sont connus pour être de farouches opposants à Vladimir Poutine et à la guerre en Ukraine

  • Aide à mourir : les débats débutent à l'Assemblée nationale, en quête du bon "équilibre"

    Les députés français ont entamé avec gravité lundi l'examen du projet de loi sur la fin de vie qui doit ouvrir la possibilité pour certains patients d'une aide à mourir. Tout savoir sur le texte examiné.

  • "L'héritage de votre parti, c'est Pétain": nouvelle passe d'armes entre Léon Deffontaines et Jordan Bardella

    Un vif échange a eu lieu entre les têtes de liste du Rassemblement national et du Parti communiste Français, lors du grand débat organisé par BFMTV et RMC ce lundi 27 mai pour les élections européennes.

  • Voici - Ana Girardot : qui est son mari Oscar Louveau, dont elle avait divorcé une première fois

    Elle a fait sensation samedi 25 mai sur le tapis rouge du 77ème Festival de Cannes dans une magnifique robe noire Céline, sans que personne ne remarque quoi que ce soit de particulier. Mais le cliché d'un photographe sème pourtant le doute sur une nouvelle grossesse de l'actrice.

  • VOICI - Mariés au premier regard : les internautes étonnés par un détail "flippant" de l'appartement de Florian (ZAPTV)

    Ah, l'amour... Ce n'est pas toujours simple à comprendre. Encore moins devant des caméras de télévision ! Les couples de MAPR souhaitent pourtant relever le défi. Après leur dispute, ce lundi 27 mai 2024 marquait l'heure des retrouvailles pour Florian et Alice. La belle avait rendez-vous chez son mari.

  • VOICI - Julie, une victime présumée de Cauet réagit sur le plateau de Touche pas à mon poste

    Vendredi 24 mai, Sébastien Cauet a été présenté au tribunal de Paris à un juge d'instruction après 48 heures de garde à vue. Il a été mis en examen pour des faits de viols et d'agressions sexuelles. Julie, une victime présumée de l'animateur radio, a réagi ce lundi 27 mai par audio sur le plateau de Touche pas à mon poste.

  • "Nous n'avons pas fait notre travail": les candidats s'écharpent sur l'aide militaire à apporter à l'Ukraine

    Lors du débat des élections européennes sur BFMTV ce lundi 27 mai, les têtes de liste ont discuter de l'aide militaire à apporter à l'Ukraine face à la Russie, alors que le pays réclame depuis des mois de pouvoir frapper des positions russes avec des armements occidentaux.

  • Élections européennes: la reconnaissance d'un État palestinien créé un clivage chez les têtes de liste

    Sur BFMTV ce lundi 27 mai, les huit principaux candidats aux élections européennes ont expliqué leur position sur la reconnaissance d'un État palestinien, alors que la bande de Gaza est bombardée par l'armée israélienne depuis plusieurs mois.

  • Une enquête ouverte par l'Égypte après la mort d'un garde à la zone frontalière de Rafah

    Un "incident" impliquant des "tirs" et ayant provoqué la mort d'un garde-frontière a été rapporté à la zone frontalière de Rafah, entre l'Égypte et la bande de Gaza. L'armée égyptienne a annoncé, lundi, ouvrir une enquête. L'armée égyptienne a annoncé, lundi 27 mai, l'ouverture d'une enquête concernant la mort d'un garde-frontière dans des "tirs" à la zone frontalière de Rafah, entre l'Égypte et la bande de Gaza où sont déployées des forces israéliennes."Les forces armées égyptiennes, via les au