Yahoo may receive revenue from links on this page.

Cancer

22 JUIN - 22 JUILLET

Amour : Si vous vivez en couple, la tendresse et la complicité seront là, pimentées par une belle sensualité. On ne peut pas rêver mieux. Célibataire, malgré votre envie de faire des rencontres, vous ne prendrez pas d'initiative. Vous faites confiance au destin… pour l'instant.

Travail-Argent : Des complications sont à prévoir dans votre vie professionnelle. Rien ne se passera comme vous le souhaitez. Vous ne verrez plus la fin de cette mauvaise journée interminable. Heureusement, vous n'aurez pas de mauvaises nouvelles dans le domaine matériel.

Santé : Gare à la gourmandise. Pour rester en bonne forme et vous éviter des petits tracas, vous allez devoir passer de gourmand à gourmet ! Appréciez les bonnes choses mais rester raisonnable.

20 september
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Convention républicaine, jour 1 : Donald Trump choisit son colistier et se fait ovationner

    Trois jours après avoir échappé à une tentative d'assassinat, Donald Trump, un bandage à l'oreille, a été ovationné lundi soir à l'issue du premier jour de la convention républicaine de Milwaukee. Quelques heures plus tôt, il avait choisi comme colistier pour la présidentielle américaine de novembre le sénateur de l'Ohio J.D. Vance. Un "clone" du milliardaire, selon son rival Joe Biden. Bandage à l’oreille droite, poing levé : Donald Trump a fait renoué avec les bains de foule, lundi 15 juillet,

  • Présidentielle américaine: après la tentative d'assassinat contre Trump, Joe Biden retient ses coups en interview

    La tentative d'assassinat contre Donald Trump empêche le président Joe Biden de lâcher ses coups contre son adversaire républicain, mais lui offre dans le même temps un répit face aux doutes suscités par son âge et sa santé. Le président démocrate a dû admettre lundi qu'il avait fait une « erreur » en appelant à « cibler » Donald Trump lors d'un appel avec des donateurs en début de semaine dernière, quelques jours seulement avant les tirs contre son rival républicain à la présidentielle de novem

  • Burundi: la dépouille de l'ancien président Pierre Buyoya rapatriée

    La dépouille de l’ancien président Pierre Buyoya, décédé du Covid-19 en décembre 2020 à Paris, où il venait d’atterrir pour des soins, et enterré dans un premier temps à Bamako au Mali où il a été pendant longtemps Haut représentant de l’Union africaine, est en route pour le Burundi où il va être ré-inhumé, avec l’accord du pouvoir burundais. Deux fois présidents du Burundi, de 1987 à 1993 et de 1996 à 2003 et ayant à chaque fois remis le pouvoir volontairement à un opposant, l’ancien chef de l’

  • Donald Trump: première apparition publique à la convention du Parti républicain après la tentative d'assassinat

    L'ex-président américain a été largement applaudi par ses partisans lors de la convention du Parti républicain ce lundi 15 juillet à Milwaukee, deux jours après avoir été la cible de tirs lors d'un meeting en Pennsylvanie.

  • Foot: Mbappé fait ses premiers pas au stade Bernabeu, pour une présentation à guichets fermés

    Après le titre à l'Euro, place à Mbappé!Champion d'Espagne en titre, le Real Madrid débutera le championnat à Majorque, lors de la première journée de Liga disputée le week-end des 17 et 18 août.

  • Donald Trump apparaît à la convention du Parti républicain, deux jours après la tentative d'assassinat

    L'ex-président américain Donald Trump a fait une apparition ce lundi 15 juillet à Milwaukee lors de la convention du Parti républicain, deux jours après avoir été la cible d'une tentative d'assassinat lors d'un meeting en Pennsylvanie.

  • Rugby: Florian Grill fait le bilan après les affaires et les critiques

    De retour d'Argentine où il a eu à gérer en urgence l'arrestation puis l'inculpation pour viol aggravé de deux joueurs du XV de France, le président de la Fédération française Florian Grill va faire le point ce mardi sur ces évènements et leurs conséquences sur le rugby français.Si les joueurs et le staff vont pouvoir prendre des vacances après ce "cataclysme" dixit le sélectionneur Fabien Galthié, Florian Grill, élu il y a un peu plus d'un an, va devoir rester en première ligne pour défendre l'

  • Fréquences télé: BFMTV défend sa place, Ouest-France et Kretinsky veulent s'en faire une

    Dernière ligne droite pour les auditions sur les fréquences TNT avec mardi la chaîne d'info BFMTV, rachetée par l'armateur CMA CGM et secouée par des accusations de "manipulation médiatique", ainsi que Ouest-France et le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky.Avec un projet baptisé "RéelsTV", le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, qui construit un empire en Europe dans l'énergie, la distribution et les médias, compte se lancer à l'assaut du petit écran.  

  • J.D. Vance vice-président de Trump pour la présidentielle : qui est le sénateur de l’Ohio ?

    J.D. Vance a été choisi pour être le colistier de Donald Trump à la présidentielle américaine. Il deviendra vice-président si le républicain est élu le 5 novembre.

  • Clap de fin ou sauvetage in extremis? Caddie fixé sur son sort

    L'heure de vérité sonne pour Caddie: le tribunal de Saverne (Bas-Rhin) examine mardi les deux offres de reprise du fabricant de chariots de supermarché, actuellement en liquidation et dont, au mieux, 42 des 110 salariés conserveront leur emploi.La décision pourrait être rendue le jour-même ou mercredi, selon Pierre Dulmet, l'avocat du CSE de l'entreprise de Dettwiller (Bas-Rhin) où travaillent actuellement 110 personnes.

  • Premier Conseil des ministres post-législatives, les négociations bloquent toujours à gauche

    Le premier Conseil des ministres post-législatives se réunit mardi et pourrait ouvrir la voie à une démission de Gabriel Attal, même si le Premier ministre resterait en place pour gérer "les affaires courantes".Le chef de l'Etat pourrait accepter la démission de Gabriel Attal, même si l'équipe actuelle continuerait à gérer "les affaires courantes", notamment pendant la période très sensible des Jeux olympiques de Paris (26 juillet - 11 août).

  • Le nouveau Parlement européen à l'oeuvre, l'extrême droite donne de la voix

    C'est la rentrée à Strasbourg: le Parlement européen, renouvelé en juin, élit mardi ses dirigeants sous pression d'une extrême droite renforcée, soucieuse de peser dans les débats malgré ses divisions et le "cordon sanitaire"."Nous discutons pour opposer le +cordon sanitaire+ aux eurodéputés des groupes d'extrême-droite qui sont amis de Poutine.

  • Tirs contre Trump: le Secret Service promet de participer "pleinement" à une enquête indépendante

    Sous pression après la tentative d'assassinat contre Donald Trump, le prestigieux Secret Service, chargé de la protection de personnalités américaines, a affirmé lundi qu'il collaborerait "pleinement" à l'enquête indépendante devant déterminer comment un tireur a pu se retrouver aussi près de l'ex-président.- Enquête "indépendante" - Joe Biden a indiqué dimanche avoir ordonné une enquête "indépendante" sur les circonstances de la tentative d'assassinat contre Donald Trump, qu'il doit affronter d

  • Vague de chaleur aux États-Unis: mort de trois randonneurs dans l'ouest du pays

    Au moins trois personnes sont mortes ces derniers jours aux États-Unis, alors qu'une violente vague de chaleur frappe le pays. Ce lundi 15 juillet, les alertes canicule concernaient encore plus de 150 millions de personnes.

  • Présidentielle au Rwanda: Paul Kagame en tête avec 99,15% des voix, selon des résultats partiels

    Le président rwandais Paul Kagame est en tête de l'élection présidentielle, avec 99,15% des voix, selon des résultats officiels partiels portant sur 79% des bulletins dépouillés annoncés lundi soir par la commission électorale (NEC). Selon ces résultats lus à la télévision nationale par la présidente de la commission électorale Oda Gasinzigwa, « le candidat du Front patriotique rwandais, Paul Kagame, a obtenu 99,15% des voix à l'élection présidentielle, le candidat du Parti Démocratique Vert du

  • Présidentielle américaine: J.D. Vance, d'anti-Trump à colistier du candidat républicain

    L'ancien président américain Donald Trump, candidat à l'élection présidentielle du 5 novembre 2024, a annoncé lundi sur son réseau social Truth Social que le sénateur James David Vance serait son colistier. Tout juste nommé par Donald Trump, J.D. Vance est acclamé par la foule de la convention républicaine, rapporte notre envoyé spécial à Milwaukee, David Thomson. Vétéran de l’armée, diplômé de Yale, à 39 ans, J.D. Vance c’est la jeunesse. C’est aussi une histoire américaine, celle d’un gamin de

  • Les Houthis revendiquent l'attaque de deux navires au large du Yémen

    Les rebelles yéménites houthis ont revendiqué lundi deux attaques contre des navires marchands en mer Rouge. Le Bentley I, un pétrolier battant pavillon panaméen, et le Chios Lion, un pétrolier battant pavillon libérien, ont été visés. Le porte-parole militaire des Houthis avait prévenu samedi que les rebelles "n'hésiteraient pas à étendre leurs opérations militaires" si Israël poursuivait sa campagne contre Gaza. L'attaque de deux navires marchands lundi 15 juillet au large du Yémen, l'un par u

  • Mexique: l'avortement est désormais dépénalisé dans 14 des 32 États du pays

    Par une large majorité, les députés de l'État de Puebla, dans le centre du Mexique, ont voté ce lundi 15 juillet pour la dépénalisation de l'avortement.

  • Donald Trump choisit J.D. Vance pour être son vice-président à la présidentielle américaine

    Le candidat à la présidentielle a fait cette annonce au premier jour de la convention républicaine à Milwaukee.

  • La tentative d'assassinat contre Trump oblige Biden à retenir ses coups

    La tentative d'assassinat contre Donald Trump empêche le président Joe Biden de lâcher ses coups contre son adversaire républicain, mais lui offre dans le même temps un répit face aux doutes suscités par son âge et sa santé.Mais la tentative d'assassinat contre Donald Trump a forcé l'équipe de campagne de Joe Biden à davantage mesurer le ton de ses attaques, et prive en partie le démocrate d'un de ses principaux angles d'attaque: présenter son prédécesseur comme un danger pour la démocratie amér