Taureau

21 AVRIL - 20 MAI

Amour : Un peu de bonne volonté associée à une pincée d'humour seront les ingrédients principaux d'une réconciliation certaine ! Passez au-dessus de ces petits tracas du quotidien et vous verrez, vous retrouvez aussitôt une belle complicité. Si vous êtes célibataire, vous serez à l'abri de mauvaises rencontres et d'échecs sentimentaux. C'est peut-être le moment de vous mettre en avant.

Travail-Argent : Prendre des initiatives ? Oui, mais assurez-vous d'abord que vous pourrez mener votre projet à son terme. Se lancer un nouveau défi et ne pas aller au bout serait la pire des choses. Côté finances, surveillez votre compte, votre portefeuille pourrait ne pas être à la hauteur de vos ambitions : prenez garde aux mauvaises surprises. Faites un point précis sur ce que vous pouvez vous autoriser.

Santé : Prenez soin de vous et soyez attentif aux signes que vous envoie votre corps. Le nez bouché, la gorge qui gratte, les yeux gonflés ? Ce n'est pas forcément le début d'un mauvais rhume mais peut-être une belle allergie ! Avez-vous déjà pensé à faire un bilan allergique ? Ne négligez pas ces petits bobos qui pourraient bien vous pourrir la vie.

03 december - 09 december
Illustrations by Jo Ratcliffe
  • Elles ont utilisé leur physique au travail : "Quitte à subir le sexisme, autant m'en servir"

    L'égalité homme-femme dans le monde du travail ? Rien qu'en terme de salaires, ce n'est pas demain la veille. Mais au-delà de la question monétaire, les femmes subissent au quotidien des réflexions, des a priori sur leurs capacités, ou encore des réflexions selon lesquelles elles doivent leur place à leur beauté. Lassées d'être toujours du côté des victimes, des femmes ont décidé de renverser la situation, et de tourner le sexisme à leur avantage.

  • Les Innocentes avec la belle Lou de Laâge : La bande-annonce officielle (HD VOST)

    Les Innocentes avec la belle Lou de Laâge : La bande-annonce officielle (HD VOST)

  • Voici - Antoine de Caunes en deuil : Gaëlle Royer, son ex-femme et mère d'Emma de Caunes est décédée

    Voici - Antoine de Caunes en deuil : Gaëlle Royer, son ex-femme et mère d'Emma de Caunes est décédée

  • FEMME ACTUELLE - Meurtre de Magali Blandin : les parents de Jérôme Gaillard remis en liberté

    FEMME ACTUELLE - Meurtre de Magali Blandin : les parents de Jérôme Gaillard remis en liberté

  • "Vous ne briserez pas mon âme": Madonna répond aux critiques sur son look aux Grammys

    La chanteuse a fait l'objet de virulentes critiques sur les réseaux sociaux après son apparition dimanche aux Grammy Awards. Elle vient de répondre sur Instagram à ses détracteurs.

  • À Paris, les agriculteurs manifestent contre les restrictions sur les pesticides

    Une « opération escargot » a été lancée dans la capitale à l’appel de la FNSEA, une première depuis trois ans.

  • Retraites: grève reconduite chez TotalEnergies, dans la plupart des raffineries selon la CGT

    Les grévistes de TotalEnergies ont reconduit mercredi matin le mouvement contre le projet de réforme des retraites du gouvernement dans la plupart des raffineries du groupe, a-t-on appris auprès de la CGT. Le syndicat dénombrait 100% de grévistes parmi les opérateurs des équipes du matin au dépôt de carburants de Flandres (Nord), près de Dunkerque, 80% à la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), 70% à la raffinerie de Feyzin (Rhône) et 56% à la raffinerie de Normandie."On reconduit les mêmes m

  • The Flight Attendant : Kaley Cuoco vous embarque dans une course effrénée dans la bande-annonce de sa nouvelle série (VOSTFR)

    The Flight Attendant : Kaley Cuoco vous embarque dans une course effrénée dans la bande-annonce de sa nouvelle série (VOSTFR)

  • Louane : cette critique qu’elle ne supporte plus

    Louane s’est confiée sur les nombreuses critiques qu’elle reçoit depuis plusieurs années.

  • TotalEnergies enregistre le meilleur bénéfice de son histoire

    Dans le sillage des autres majors pétrolières, le groupe français TotalEnergies a annoncé mercredi un bénéfice net dopé par le gaz et les cours du pétrole, de 20,5 milliards de dollars pour l'année 2022, soit le plus important jamais enregistré par la major française et l'un des meilleurs de l'histoire du CAC40.Sans les pertes comptables liées à son désengagement progressif de Russie, pour un montant de près de 15 milliards de dollars, le bénéfice net ajusté de l'entreprise (qui exclut les éléme

  • GALA - Madonna : ce qu'il faut connaître

    GALA - Madonna : ce qu'il faut connaître

  • GALA VIDÉO - “J’arrête quelques années” : Vianney, pourquoi il a décidé d’arrêter la scène

    GALA VIDÉO - “J’arrête quelques années” : Vianney, pourquoi il a décidé d’arrêter la scène

  • Société Générale CEO Interview - Résultats FY 2022 (video)

    PARIS, February 08, 2023--Société Générale, l'un des plus grands groupes européens de services financiers, publie ses résultats annuels 2022. Frédéric Oudéa, Directeur général, commente les résultats et les perspectives du Groupe.

  • "Méga-prison" au Salvador: des conditions de détention particulièrement sévères

    Les conditions de détention dans le gigantesque pénitencier destiné à 40.000 membres présumés des "maras" du Salvador, des gangs qui répandent la terreur, seront particulièrement sévères, a constaté une équipe de l'AFP. Le directeur de l'ONG salvadorienne Commission des droits de l'Homme Miguel Montenegro, dénonce des "risques de violence" dans une prison qui "va être sans aucun doute surpeuplée", y compris par rapport à sa capacité théorique annoncée.La semaine dernière l'organisation de défens

  • GALA VIDÉO - “Rendez votre carte de presse !” : Patrick Cohen interpellé par un invité de C à vous

    Guillaume Meurice invité sur le plateau de C à vous le 7 février 2023.

  • Jordanie: fan de foot et handicapé, il devient une star depuis sa chambre

    Après avoir passé la majeure partie de sa vie enfermé chez lui en raison d'une maladie rare, le Jordanien Amer Abou Nawas est devenu une star des réseaux sociaux où il partage avec entrain son amour inconditionnel pour le football. Amer Abou Nawas est benjamin d'une fratrie de trois, son père est médecin et sa mère pharmacienne. 

  • Guerre en Ukraine : l’Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas annoncent envoyer 100 chars Leopard 1 à Kiev

    Dans une annonce conjointe avec le Danemark et les Pays-Bas, l’Allemagne a annoncé l’envoi de 100 chars Leopard 1 pour aider l’Ukraine.

  • Jour J pour Romane Miradoli au super-G des Mondiaux

    Meilleure spécialiste française de super-G, Romane Miradoli se présente en solide outsider sur la piste du Roc de Fer mercredi.

  • Biden promet de "finir le travail" pour rendre à l'Amérique sa fierté et sa prospérité

    Il veut "finir le travail", rendre à l'Amérique populaire sa "fierté" et à la nation divisée son "unité": Joe Biden, qui envisage de briguer un second mandat, a livré mardi devant le Congrès un discours qui avait déjà des accents de campagne.Si l'exercice du "discours sur l'état de l'Union" est généralement un exercice compassé, rythmé par les ovations du parti présidentiel, le démocrate de 80 ans a dû cette fois composer avec les invectives de certains parlementaires de la droite radicale.D'humeur combative, visiblement détendu, Joe Biden a répondu par quelques plaisanteries, sans se détourner de son message: "Nous devons être la nation que nous avons toujours été quand nous étions au sommet. Optimiste. Pleine d'espoir. Tournée vers l'avenir".Là même où des partisans de Donald Trump ont tenté, le 6 janvier 2021, d'empêcher le Congrès de certifier son élection, le président a estimé que la démocratie américaine, certes "meurtrie", restait "inviolée et préservée".- Complimenté par Trump -L'ancien président a d'ailleurs commenté mardi en direct le discours de Joe Biden sur son réseau social, Truth Social, lui décernant même un rarissime compliment: "Je m'oppose à la majorité de ses politiques, mais il a mis des mots sur ce qu'il ressentait et a bien mieux terminé la soirée qu'il ne l'avait commencée", a-t-il salué. Tout au long de son discours, Joe Biden s'est présenté en président qui "comprend" les fins de mois difficiles, consacrant l'essentiel de son allocution de plus d'une heure aux problèmes de la vie quotidienne.Promettant d'oeuvrer pour les "oubliés" de la croissance, ceux que le précédent président et actuel candidat Donald Trump a su en partie séduire, Joe Biden a déploré: "Durant des décennies, la classe moyenne a été écrasée"."Et, au fil du temps, nous avons perdu autre chose. Notre fierté. Notre confiance en nous", a-t-il regretté, en promettant de les rétablir.A la peine dans les sondages, il a joué la carte du pragmatisme, faisant l'article, dans les détails les plus précis, de ses grands projets de loi censés ramener des emplois et des usines, et faciliter la vie des consommateurs.- Taxer les milliardaires -Il a aussi appelé les républicains à le rejoindre pour adopter toute une série de grandes réformes - tout en sachant pertinemment qu'il ne sera jamais suivi par les parlementaires les plus radicaux, dont dépend le parti républicain pour contrôler la Chambre des représentants.Joe Biden a réclamé une interdiction "pour de bon" des fusils d'assaut, de lourdes taxes sur les milliardaires et les multinationales, un plafonnement du prix de l'insuline, une régulation dure des géants de la tech qui "mènent des expériences sur (les) enfants et siphonnent les données des adolescents pour alimenter leurs profits".Le président a aussi fait applaudir les parents de Tyre Nichols, jeune homme afro-américain mort après avoir été passé à tabac par des policiers à Memphis. Et jugé que l'Amérique ne "pouvait pas se détourner" du problème des violences policières.Dans le camp du président, on se réjouit franchement: "Joe Biden doit être ravi, c'était un coup de maître", a applaudi David Axelrod, ancien conseiller de Barack Obama.Joe Biden sait bien que, selon les sondages, les Américains ne veulent pas d'un second match entre lui et Donald Trump en 2024.Mais là où le républicain se présente en homme providentiel, seul capable de sauver l'Amérique d'un "déclin" généralisé, le démocrate fait le pari que son message d'optimiste en chef finira par fédérer.Alors qu'il y a un an, Joe Biden, s'exprimant quelques jours après l'invasion de l'Ukraine, avait beaucoup insisté sur les questions internationales, il est cette fois passé assez rapidement sur le sujet.Le président américain était surtout attendu sur la Chine: l'affaire du ballon chinois abattu samedi après avoir survolé le territoire américain pendant plusieurs jours lui vaut des reproches de faiblesse à droite.L'Amérique "agira" si Pékin "menace sa souveraineté", a-t-il alerté, appelant toutefois, là aussi, à "l'unité" entre démocrates et républicains pour gagner la "compétition" avec Pékin.Invitant les parlementaires à ovationner l'ambassadrice ukrainienne, présente dans la salle, il a promis que les Etats-Unis soutiendraient l'Ukraine "aussi longtemps qu'il le faudra".aue-cjc/rle

  • Devant le Congrès, Biden prononce un discours combatif devant des trumpistes chahuteurs

    Joe Biden a prononcé mardi son discours sur l'état de l'Union devant le Congrès américain.